Nous suivre Acteurs du sport

La Normandie se passe de Creps

Sujets relatifs :

Le sport normand en chiffres

  • Budget sport en 2017 : 30 M€.
  • 7 619 clubs.
  • 708 482 licenciés (soit 21,3 licences pour 100 habitants, moyenne nationale : 22,8).
  • 589 sportifs inscrits sur les listes espoirs ou haut niveau des fédérations.
  • 18 structures d’accès au haut niveau labellisées par les fédérations.
  • 16 665 équipements sportifs recensés (soit 50,1 équipements pour 10 000 habitants, moyenne nationale : 50,4).
  • 93 actions de formation en 2015 (BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS) pour 623 diplômes délivrés.
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Normandie se passe de Creps

© CSN

Avec la Bretagne et la Corse, la Normandie fait partie des trois régions de l’Hexagone dépourvues de Creps. La politique sportive régionale s’organise autour d’un centre relié à cinq centres régionaux avec la volonté de les faire travailler en réseau et moins en concurrence.
Nous ne percevons pas l’absence de Creps comme une inégalité par rapport aux autres régions », précise d’emblée Claire Rousseau, vice-présidente en charge de la jeunesse, des sports et de la vie associative. « Avec le temps, nous nous sommes adaptés, si bien que la constitution d’un nouveau Creps n’est pas du tout envisagée». Celle qui est aussi maire d’Equilly (Manche) fait bien sûr référence à la fermeture, par décret, du Creps d’Houlgate (Calvados) en 2009, dans ce qui était encore la Basse-Normandie. La fusion des deux régions n’a pas remis le territoire à niveau puisque l’ancienne Haute-Normandie n’abritait pas non plus de centre d’expertise.

Association de gestion

Aujourd’hui, la grande région articule sa politique sportive en matière de haut niveau autour du Centre sportif de Normandie (CNS) qui est ni plus ni moins que l’ex-Creps d’Houlgate, dont les murs ont été transférés à la région en 2015. Il est piloté par une association de gestion, soutenue par le conseil régional comme chef de file, le conseil départemental du Calvados, la communauté de communes de l’Estuaire de la Dives et la commune d’Houlgate. « C’est un lieu d’accueil du mouvement sportif et une plateforme technique de formation pour les métiers du sport et de l’animation », précise Claire Rousseau.
Outre le CNS, les cinq centres régionaux jeunesse et sports (CRJS) situés autrefois en Haute-Normandie, ont été conservés. Y sont associés l’État, la région, les départements de la Seine-Maritime et de l’Eure, quatre communes (Le Havre, Petit-Couronne, Vernon, Yerville) et un syndicat mixte (Léry-Poses).

Travailler en réseau

« Nous avons donc essayé de trouver des solutions que les autres régions s’efforcent de trouver maintenant », souligne Claire Rousseau, en référence au transfert des Creps, de l’État aux régions. Avant de concéder : « même si nous tâtonnons un peu parfois… » L’enjeu de ce mandat est en premier lieu, de « renforcer l’ambition du CNS. C’est pourquoi un programme ambitieux de 15 à 20 millions d’euros d’investissements est prévu ces prochaines années, pour accueillir davantage d’équipes nationales à l’entraînement et avec un axe sport-santé et tourisme également ». Par ailleurs, les élus veulent inciter les CRJS « à plus travailler en réseau et moins en concurrence». L’idée générale étant justement de « constituer un réseau normand pour l’accueil du mouvement sportif ».

Répondre aux besoins

Du côté du ministère des Sports, Laurence Lefèvre, la directrice des sports précise « que l’idée n’est effectivement pas de corriger une inégalité mais de répondre aux besoins des populations ». Et bien qu’en l’absence de Creps, la Normandie « s’organise pour que le haut niveau et la formation soient toujours pris en compte ». 
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

À Lyon, Trait d’union relie sportifs amateurs et professionnels

À Lyon, Trait d’union relie sportifs amateurs et professionnels

La ville de Lyon a noué un partenariat avec trois clubs sportifs professionnels pour constituer une enveloppe spécifique de 250 000 euros à destination des clubs amateurs de la ville. Ou comment rapprocher deux mondes[…]

15/03/2019 |
Les comptoirs du sport rapprochent les clubs de leurs partenaires

Les comptoirs du sport rapprochent les clubs de leurs partenaires

En Savoie, le sport sur prescription

En Savoie, le sport sur prescription

La voile change de cap

La voile change de cap

Plus d'articles