Nous suivre Acteurs du sport

«La maîtrise des coûts de fonctionnement des patinoires est aussi devenue un enjeu majeur »

«La maîtrise des coûts de fonctionnement des patinoires est aussi devenue un enjeu majeur »

Franck Lallemand, responsable du stade de glace Alp'arénA de Gap, ancien hockeyeur sur glace professionnel de l'équipe de Gap avec laquelle il a été champion de France en 1995-1996.

Quels sont les besoins en compétences d'une patinoire comme celle de Gap?

L'Alp'arénA de Gap est un stade de glace avec deux grandes pistes qui draine à la fois un public de loisir mais aussi des clubs de hockey et de patinage avec plus de 500 licenciés. Il est ouvert de 7 heures à 23 heures 7 jours sur 7 pour 175000 entrées par an. L'encadrement est constitué de treize agents dont deux responsables, un éducateur territorial des activités physiques et sportives (Etaps), une secrétaire, un agent polyvalent et six agents techniques plus deux contrats d'avenir. Le responsable administratif doit maîtriser la planification, l'anticipation et la gestion des conflits. Le responsable technique assure le suivi des normes d'hygiène et de sécurité, la maîtrise des coûts de fonctionnement (fluides) et le suivi des contrats de maintenance.

Pour les agents, nous attendons de bonnes notions de bricolage (petite maçonnerie, peinture, électricité, affûtages patins et lames de surfaceuses), une connaissance des règles d'hygiène et sécurité et d'entretien du plan de glace.

Quelles sont les évolutions majeures en termes de pratiques au niveau des usagers et des clubs?

Pour le grand public, la demande la plus fréquente observée ces derniers mois est l'encadrement de la pratique du patin pour les débutants. La clientèle réclame souvent du matériel pédagogique adapté pour que les enfants puissent évoluer en toute sécurité. La mise à disposition de personnel encadrant qualifié pour ce type de pratique est un plus, malheureusement il n'existe pas ou peu de formation pour ce type de personnel. Seuls quelques « anciens » hockeyeurs et patineurs disposent des savoir-faire nécessaires pour encadrer ce genre d'activité.

En ce qui concerne les clubs, l'évolution permanente des compétitions oblige les collectivités à s'adapter. Des échanges plus réguliers entre les fédérations et les responsables d'équipements devraient avoir lieu pour respecter les nouvelles directives et éviteraient de travailler dans l'urgence comme cela a pu être le cas dans le passé.

 

Quels sont les enjeux en termes de formation pour préparer aux métiers de demain?

L'encadrement du patin est toujours un enjeu. Il faut permettre aux intervenants d'acquérir les bases de la pratique afin d'être plus efficaces lors des interventions (en milieu scolaire mais également lors de séances tout public). Pour cela, un partenariat avec les clubs résidents (patinage et hockey) semble être une option intéressante et à moindre coût. La maîtrise des coûts de fonctionnement de nos structures est aussi devenue un enjeu majeur. Les agents d'exploitation qui sont en charge de ces missions doivent pouvoir être épaulés tout au long de leur carrière. Ils devraient pouvoir suivre des formations qui leur permettraient d'être encore plus performants en actualisant régulièrement leurs connaissances.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

« Il s'agit d'être en évaluation constante de nos politiques pour apprécier leur impact sur le terrain »

« Il s'agit d'être en évaluation constante de nos politiques pour apprécier leur impact sur le terrain »

Antoine Blanc, directeur de la jeunesse, des sports, des villages vacances et des aides à la mobilité, conseil départemental du Val-de-Marne Bio express 2014 : chef du service des sports, conseil départemental du[…]

29/10/2018 |
«Nos métiers doivent nous permettre de nous adapter »  - Marie-cécile Doha

«Nos métiers doivent nous permettre de nous adapter » - Marie-cécile Doha

« Dès 2004, il apparaissait nécessaire de faire  évoluer le modèle du sport »  - Jacques Vergnes

« Dès 2004, il apparaissait nécessaire de faire évoluer le modèle du sport » - Jacques Vergnes

Interview de Brigitte Frattini "Nous serons demain des "assembliers" de politiques sportives

Interview de Brigitte Frattini "Nous serons demain des "assembliers" de politiques sportives

Plus d'articles