Nous suivre Acteurs du sport

La FFA veut reconquérir le marché des courses hors stades

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Nous voulons organiser et mettre en place tous les types de courses hors stades (toutes distances, sur route et trail), et même prochainement les courses à obstacles (Mud day…) quand la délégation nous en sera confiée par le ministère », a indiqué Bernard Amsalem, le président de la Fédération française d’athlétisme (FFA), dans une interview à « L’Est républicain ». « Nous avons la concurrence, en France, de l’Euro 2016, et aussi de Paris 2024. On voit bien que les gros annonceurs aujourd’hui ont les yeux rivés là-dessus. Cela permet de trouver des ressources stables », reconnaît M. Amsalem qui compte sur ces courses pour compenser le départ d’Areva, principal sponsor de la fédération. La Fédération vise entre 200 à 300 courses dans son portefeuille, d’ici cinq ans, alors que chaque année en France, environ 10 000 courses sont organisées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualité juridique

Actualité juridique

Réponses parlementaires Sénat  du 8 novembre Pratique du sport par les personnes de plus de soixante ans Question n° 06564 posée par Mme Florence Lassarade Réponse du Ministère des sports  

14/11/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Plus d'articles