Nous suivre Acteurs du sport

L’UGSEL au service du bien-être du jeune au quotidien

Sujets relatifs :

Chiffres clés
- 100 années d’existence.
- 1 027 000 adhérents.
- 189 680 licenciés.
- 1 600 associations sportives de collège.
- 50 sports pratiqués dans les associations sportives.
- 54 championnats nationaux.
- 12 088 jeunes ayant participé aux championnats nationaux.
- 1 300 jeunes participant aux championnats de France de cross.
- 1 100 aux championnats d’athlétisme en salle.
- 35 000 diplômes PS1 délivrés.
- 1 125 formations aux premiers secours.
- UGSEL, 277 rue Saint-Jacques, 75240 Paris Cedex 05,
www.ugsel.org
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’UGSEL au service du bien-être du jeune au quotidien

© UGSEL nationale

Avec 7 500 établissements recensés, l’enseignement catholique accueille plus de 2 millions d’élèves. C’est le domaine de l’Union générale sportive de l’enseignement libre (UGSEL), pendant de l’UNSS dans l’enseignement public. La fédération entend ainsi contribuer au projet éducatif et a notamment investi de manière forte et ancienne la thématique du sport santé.

L’enseignement libre a le vent en poupe. Depuis une dizaine d’années, il attire toujours plus de parents. Un mouvement que le nouveau président de l’Union générale sportive de l’enseignement libre (UGSEL), Bruno Dimpre, explique par la baisse des préjugés et le sentiment que l’enfant sera mieux soutenu, mieux accompagné dans l’enseignement libre. À cela s’est ajouté le trouble apporté par la dernière réforme des collèges.


Faire grandir

Le président de l’UGSEL souligne la dimension éducative de son organisation : « nous n’accueillons pas un élève, mais un
jeune. Notre tâche n’est pas seulement de lui transmettre des savoirs mais de le faire grandir, de l’accompagner dans ce qu’il va être et ce qu’il va vivre ». La force de l’action sportive de l’UGSEL c’est son intégration au projet d’établissement, poursuit le président. « Nous avons une double mission : organiser une pratique sportive classique, à travers l’association sportive d’établissement et l’organisation de championnats et développer le sport comme outil au service du bien-être du jeune au quotidien. L’association sportive UGSEL, pleinement intégrée dans la communauté éducative, est au carrefour du sport scolaire, de l’enseignement de l’EPS et du sport en club. »

Partage

Activité sportive classique ? Peut-être pas tant que cela. « Nos cinquante-quatre championnats nationaux dont vingt-cinq activités off rent deux voies : un pôle élite ouvert aux sportifs qui pratiquent en club et constituent le haut niveau scolaire ; un pôle promotionnel ouvert aux élèves qui se sont formés dans les associations sportives d’établissement et qui est le reflet du travail réalisé par les professeurs d’EPS. Tous peuvent prétendre au statut de haut niveau du sport scolaire. Dans ces championnats, nous proposons des formules de compétition originales, qui privilégient le partage, la coopération, la relation à l’autre. Les trois premiers de ces championnats nationaux peuvent valoriser leurs résultats sportifs obtenus en classe de seconde ou de première dans le cadre de l’option facultative d’EPS du baccalauréat», explique Didier Cattaert, responsable de l’animation sportive à l’UGSEL national.

Charte éthique

Dans chaque manifestation de l’UGSEL un « temps pastoral » est aménagé sous la forme de réflexions, causeries, témoignages, débats. Inscrit dans l’obligation faite à tous les établissements (dans le cadre du contrat qui les lie avec l’État) de « respecter totalement la liberté de conscience » et d’accueillir « tous les enfants sans distinction d’origine, d’opinion ou de croyances », il est consacré aux valeurs civiques et citoyennes autour du sens du sport et de la compétition dans la vie du jeune. Tous les organisateurs et participants aux manifestations inscrites au calendrier de l’UGSEL adhèrent ainsi à la « Charte éthique et sportive » qui rappelle leurs responsabilités et par laquelle tous s’engagent à accepter et à respecter les propositions de l’organisateur en matière de déroulement de la manifestation, de restauration et d’hébergement.

Interdisciplinaire

Par tradition, et par nécessité compte tenu de leur statut privé, chaque établissement a un projet d’établissement. Les nouvelles directives de l’Éducation nationale sur les projets d’établissement et les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ne sont donc ni une découverte ni une diffi culté pour l’enseignement libre. Via l’UGSEL, le sport et l’éducation physique apportent leur contribution au projet éducatif. La fédération a investi de manière forte et ancienne la thématique du sport santé. On n’y parle pas seulement de lutte contre le dopage, mais de toutes les pratiques addictives : alcool, cigarette, drogue, obésité… Des outils ont été créés pour permettre aux équipes éducatives de développer ces thématiques dans un cadre interdisciplinaire. Des ateliers sont organisés lors des manifestations pour aborder ces thématiques, comme lors des derniers championnats de France UGSEL indoor d’athlétisme.
 

Premiers secours

Autre point fort, la formation aux premiers secours. Être citoyen, c’est aussi être capable d’apporter sa contribution lors des incidents de la vie courante comme lors des événements dramatiques. C’est l’UGSEL qui organise les formations et qui délivre les diplômes premiers secours (PS1). Avec un certain succès car ce sont 1 125 formations qui ont été organisées pour 35 000 diplômes PS1 délivrés. Si la compétition peut exacerber l’individualisme sauvage, le sport off re aussi de multiples occasions d’expérimenter le vivre ensemble et le faire ensemble. C’est cette voie qu’explore l’UGSEL. Un message qui mérite d’être porté au-delà des murs de ces établissements.
 

Sport et compétition : les spécificités de l’UGSEL

Tous ces projets déclinent les valeurs de l’UGSEL : s’inscrire dans l’action éducative de l’établissement (interdisciplinarité), favoriser la rencontre de l’autre, nouer de nouveaux partenariats pour faire ensemble.
 
Jeux de la Fisec
Les 68es jeux de la Fédération internationale de l’enseignement catholique (Fisec) ont eu lieu en France, à Beauvais en juillet 2016. Sous le thème de la fraternité, 800 jeunes venant de seize pays se sont réunis dans six disciplines pour mettre en oeuvre le slogan des jeux « bouger, partager, créer des liens ».
 
Solida’Rio
À l’occasion des Jeux paralympique de Rio 2016, la Fédération française handisport et l’UGSEL se sont associées pour proposer à l’ensemble des établissements catholiques un projet d’animation éducative dans une démarche d’inclusion. Pendant toute l’année scolaire 2015-2016, des ateliers de sensibilisation et d’inclusion ont été développés dans les classes en collaboration avec les établissements et les antennes de la FFH : pratique de sports « différents » par les valides : volley assis, goal ball (football pour aveugles où deux équipes s’échangent un ballon muni de clochettes…). Parallèlement, les établissements ont participé à une tombola organisée par la FF handisport. La moitié des sommes récoltées a servi à financer le déplacement des athlètes des équipes de France paralympiques. L’autre moitié a permis le déplacement sur les jeux de dix-huit jeunes ambassadeurs UGSEL et de fi nancer des actions en faveur de l’inclusion dans les établissements.
 
Rugby school
Conduit en partenariat avec la Fédération française de rugby en 2015, ce projet a mobilisé 120 000 élèves. Pour le second degré, les établissements devaient présenter des vidéos d’un maximum de trois minutes sur le thème du rugby. Les dossiers étaient jugés en fonction de l’interdisciplinarité des projets, des partenariats noués, de la qualité et de l’originalité des productions. Les gagnants ont été récompensés par une des 1 000 places mises à leur disposition par la FF rugby pour assister à un des matchs de la coupe du monde en Angleterre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le CTS doit constituer un contre-pouvoir

Le CTS doit constituer un contre-pouvoir

Athlète puis entraîneur national, l’archer Marc Dellenbach est un « pur produit du sport français » comme il se défnit. Depuis mars 2018, cet ancien CTS met pourtant son expertise à disposition[…]

Interview Marina Honta " La position des dirigeants fédéraux est ambiguë "

Interview Marina Honta " La position des dirigeants fédéraux est ambiguë "

Conseillers techniques sportifs : la résistance d’une exception

Conseillers techniques sportifs : la résistance d’une exception

Épinal fabrique de la transversalité

Épinal fabrique de la transversalité

Plus d'articles