Nous suivre Acteurs du sport

« L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut également passer par les valeurs du sport » - Interview de Carole Bretteville

Jacques Vergnes . jvergnes@maregionsud.fr

Sujets relatifs :

,

Depuis 2016 : conseillère technique fédérale de la Ligue Grand Est.

2011-2016 : représentante CNOSF European Women and Sport (EWS).

2009-2017 : présidente de la commission femmes et sport FFSE.

2013-2017 : représentante EWS à APES (Conseil de l’Europe).

2014 : présidente de Femix Sport Alsace.

2005 : élue au CDSE67, viceprésidente de la Ligue Alsace FFSE.

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut également passer par les valeurs du sport » - Interview de Carole Bretteville

Interview de Carole Bretteville, conseillère technique fédérale du sport en entreprise.

Quels sont les principaux attendus de votre fonction ?

La Fédération française du sport d’entre- prise (FFSE) a pour objectif d’assurer un ancrage territorial des structures déconcentrées, ligues et comités départementaux, comme acteur du sport en entre- prise. J’ai pour mission d’accompagner la structuration fédérale au niveau local, régional ou départemental, par la mise en œuvre de la politique fédérale. Le conseiller technique œuvre particulièrement pour rapprocher du sport d’entreprise les publics qui sont le plus éloignés de la pratique (jeunes en recherche d’emploi et en quartier prioritaire, populations féminines…). Il s’appuie pour cela sur le plan de la féminisation, le dispositif fédéral « Courons vers l’emploi », et la qualité de vie au travail par la pratique des activités physiques et sportives. Il anime un réseau de référents territoriaux aux statuts divers (salariés, bénévoles, volontaires, stagiaires) et inter- vient en coordination avec l’ensemble des salariés de la fédération et le réseau des  partenaires.

 

Comment cela se concrétise-t-il au quotidien ?

J’interviens auprès des comités départementaux ou des amicales sportives d’entreprises de la région Grand Est pour les aider à mettre en place des actions. Le dispositif « Les Fées du sport », par exemple, vise à favoriser et encourager des pratiques sportives féminines adaptées dans le cadre périprofessionnel, dans un esprit de tolérance et de proximité. Je peux aussi intervenir dans la formation d’acteurs territoriaux ou de salariés d’entreprises. Je suis ainsi intervenue auprès de commerciaux d’AG2R La Mondiale pour les former sur un discours novateur auprès des salariés, ou encore pour développer dans les chaînes d’hôtels, auprès des femmes de chambres, des formations au réveil musculaire avant leur prise de poste. L’idée est de transférer des compétences du sport dans le domaine de l’entreprise pour la recherche de la performance à tous les niveaux. J’apporte également mon soutien à toute manifestation sportive susceptible de contribuer au développement et à la structure territoriale de la fédération.

 

Cela s’inscrit-il dans le cadre d’une mission nationale sur le sport féminin en entreprise ?

La dimension nationale consiste à fédérer les ligues et les comités dans la conduite d’une politique d’approche intégrée du genre. Je les aide à identifier des futures dirigeantes en adaptant leur offre de pratique sportive aux salariées. L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut passer également par les valeurs du sport, outils de performance collective par la mixité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Projets sportifs territoriaux : des aides dopées par la crise sanitaire L'Agence nationale du sport a communiqué aux préfets les orientations des aides pour 2021 au titre des projets sportifs territoriaux issus des[…]

23/02/2021 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Plus d'articles