Nous suivre Acteurs du sport

L'autorité mettant fin au "parcours animation sport" d'un étudiant en raison de son manque d'assiduité, peut-elle être tenue de l'indemniser pour perte de chance de poursuivre une carrière sportive ?

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'autorité mettant fin au

© ideabug - istock

NON

 

Une personne avait bénéficié du dispositif d'insertion dit "parcours animation sport" en vue de l'obtention du brevet d'aptitude professionnel d'assistant animateur. Mais la direction régionale de la jeunesse et des sports, constatant un manque d'assiduité, avait décidé de mettre fin à cette formation. L'étudiant avait porté l'affaire devant les tribunaux et demandait une indemnisation de 240 000 euros pour perte de chance de poursuivre une carrière sportive! Mais la Cour administrative d'Appel de Marseille, dans son arrêt du 29 janvier 2018, rejette sa demande. Elle rappelle que les usagers d'un service public n'ont aucun droit au maintien de ce service. Par conséquent, en mettant fin à une formation coûteuse en raison de l'assiduité insuffisante d'un stagiaire, l'État n'a commis aucune faute.

Cour administrative d'Appel de Marseille, 6e chambre, 29 janvier 2018

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualité juridique

Actualité juridique

Réponses parlementaires Sénat  du 8 novembre Pratique du sport par les personnes de plus de soixante ans Question n° 06564 posée par Mme Florence Lassarade Réponse du Ministère des sports  

14/11/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Plus d'articles