Nous suivre Acteurs du sport

L’arrêté instaurant une servitude « pour piste de ski » est-il suffisamment motivé ?

Damien Aymard

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’arrêté instaurant une servitude « pour piste de ski » est-il suffisamment motivé ?

© Alexander Erdbeer - stock.adobe.com

La réponse est non...

Un arrêté préfectoral avait instauré une servitude sur un domaine privé en mentionnant que « la servitude permettra de perpétuer les autorisations de passage consenties aujourd’hui par les propriétaires, de lier ces autorisations aux parcelles supportant ce passage, et non aux propriétaires, de rendre la servitude opposable aux tiers et enfin de régulariser le passage et l’aménagement des pistes, remontées et équipements existants sur des parcelles appartenant à des propriétaires privés et n’ayant pas fait l’objet d’un accord amiable avec la commune ».

Il ajoute que « la totalité de la servitude se trouve sur des pistes, remontées et équipements existants ». Des plans et états parcellaires faisant figurer l’emprise de la servitude pour chaque parcelle ou ensemble de parcelles concernés. Mais la cour juge que cet arrêté, en se bornant à indiquer « servitude pour piste de ski », ne permet pas d’identifier la nature, de passage ou de survol, de la servitude grevant chacune des parcelles concernées. Il n’est donc pas suffisamment motivé.

Source : cour administrative d’appel de Lyon, 15  janvier 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Réponses parlementaires JO AN   15ème législature - QE 30469 Mme Corinne Vignon (La République en Marche) - Haute-Garonne sports - Spécificités de la danse de salon dans le cadre du[…]

15/10/2020 |
Peut-on perdre sa licence pour fraude fiscale ?

Peut-on perdre sa licence pour fraude fiscale ?

« Les acteurs ne veulent pas voir ou regardent ailleurs » - Jacqueline Costa-Lascoux

« Les acteurs ne veulent pas voir ou regardent ailleurs » - Jacqueline Costa-Lascoux

Radicalisation : le sport n’est pas dans le match

Radicalisation : le sport n’est pas dans le match

Plus d'articles