Nous suivre Acteurs du sport

abonné

L’arbitrage 

Sujets relatifs :

 

Si les conflits survenant dans le cadre d’une activité sportive réglementée relèvent principalement de la compétence du juge administratif, le recours à l’arbitrage apparaît toutefois particulièrement bien adapté pour la résolution de différends survenant en matière économico-sportive comme les litiges liés aux contrats de sponsoring, ceux relatifs aux contrats de retransmission télévisée, les litiges mettant aux prises des agents sportifs et des joueurs professionnels ou des clubs ou encore tout litige relatif aux indemnités de transferts de joueurs. 

 

1. Du CNOSF 

 

Tout litige de caractère privé, né d’une activité sportive ou lié aux sports, et portant sur des droits dont les parties au litige ont la libre disposition, peut faire l’objet d’une clause compromissoire, c’est-à-dire que les parties s’entendent afin de soumettre leur conflit à une commission arbitrale composée de personnes figurant sur une liste arrêtée par le conseil d’administration du CNOSF(*). À la différence de la médiation, la procédure d’arbitrage a pour objet de rendre une décision définitive et contraignante pour mettre fin au litige. La clause compromissoire n’est valable qu’entre commerçants et doit avoir été stipulée par écrit. Il est aussi possible pour les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L'État arrête les dispositions du Plan mercredi

L'État arrête les dispositions du Plan mercredi

Une instruction du 26 novembre détaille les modalités d’organisation du Plan mercredi. Les communes devront s’engager sur une charte qualité. Le soutien financier de l’État est[…]

09/01/2019 | Droit du sport
Actualités juridiques

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Actualités juridiques

La responsabilité des MNS  en cas de faute d'inattention

La responsabilité des MNS en cas de faute d'inattention

Plus d'articles