Nous suivre Acteurs du sport

L'apprentissage de la natation en question

Jean-Claude Cranga • jc.cranga@orange.fr

Sujets relatifs :

À LIRE
(1) Rapport InVS Inpes, 12 septembre 2012, « La capacité à nager de la population française ». (2) Libération, « Les Français coincés du bassin », Anna Lecerf, 27 août 2013. (3) Livre noir de l'EPS, janvier 2012. (4) Guy Austruy, formateur, www.gaformation.fr

Un cinquième de la population ne sait pas nager (1). Ce que certains (2) attribuent au manque de piscines. Pourtant les moyens existent.

Relancée suite aux nombreuses noyades intervenues cet été, la polémique s'est portée sur l'apprentissage de la natation. Certains comme le syndicat national de l'éducation physique (3) pour qui 15 % des collèges, 40 % des lycées et 55 % des lycées professionnels ne peuvent faire bénéficier de séances d'apprentissage de natation scolaire à leurs élèves par manque de bassins font porter la faute sur le manque d'équipements.

 

Des moyens publics importants

Le formateur Guy Austruy (4) pose pourtant une autre interrogation : à combien d'enfants l'école apprend-elle à nager ? Question pertinente à laquelle il est pourtant impossible de répondre, malgré une définition ministérielle précise du savoir nager et une succession de différentes circulaires de l'Éducation nationale depuis 1965 ! De fait, la natation scolaire mobilise des moyens publics importants dont la plus grande charge est assurée par les collectivités territoriales :

- les bassins : 4 mètres carrés par élève affectés exclusivement à l'activité et surveillés par du personnel spécialisé ;

- des professionnels pour assister les enseignants (cadres B de la fonction publique territoriale et MNS) ;

- des transports scolaires mobilisés pour les déplacements des classes ;

- enfin cet apprentissage mobilise les maîtres et un temps important dans le cursus scolaire élémentaire des élèves : 30 à 40 séances de 40 minutes durant la scolarité sans compter les délais de transport.

 

Inégalités territoriales

Malgré ces investissements, l'évaluation des apprentissages reste souvent partielle et la cohérence du projet pédagogique entre les cycles élémentaires et secondaires est plus évidente dans la circulaire ministérielle que dans la réalité. Or les inégalités sont appelées à s'accroître. Une piscine coûte approximativement en fonctionnement annuel 13 à 15 % de son montant initial d'investissement. Dans un contexte budgétaire contraint, la construction de nouveaux équipements, même à l'échelle intercommunale, risque donc de devenir délicate. De même, le temps consacré aux apprentissages de la natation durant sa scolarité élémentaire reste très inégal selon les territoires (de 15 séances à plus de 80 dans certaines communes).

 

Une exigence de continuité

Au-delà des inégalités liées aux équipements, la continuité du projet d'apprentissage n'est que très rarement réalisée de la grande section maternelle jusqu'au collège et au lycée. La mobilité géographique des élèves est sans doute en cause, mais l'incohérence du parcours de formation et l'absence d'un réel suivi des compétences acquises tout au long de la scolarité ne favorisent pas cette continuité, gage d'une certaine efficacité. Une évaluation conjointe de la politique publique aquatique de la part de l'Éducation nationale et des collectivités territoriales financeurs permettrait de repérer plus précisément les raisons du constat réalisé par l'InVS. La convention signée entre l'inspection d'académie et la collectivité ne devrait-elle pas s'appliquer à tous les établissements scolaires d'un même territoire ce qui permettrait peut-être aux collectivités territoriales d'être plus attentives aux résultats obtenus sur la base de la définition du « savoir nager ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Premier équipement sportif de France doté d'une filtration sur céramiques, la piscine Jean-Régis d'Annecy tient ses promesses après un an de service: diminution de la consommation en eau du bassin, de[…]

26/10/2018 | Piscine
Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

À Mandelieu-la Napoule, le fitness en libre accès attire de nouveaux publics

Le fitness prend son envol en plein air

Le fitness prend son envol en plein air

Plus d'articles