Nous suivre Acteurs du sport

L’académie de médecine met en garde contre une pratique sportive trop intensive chez l’enfant ou l’adolescent

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’académie de médecine met en garde contre une pratique sportive trop intensive chez l’enfant ou l’adolescent

© serge2302 - adobestock

Si la pratique du sport chez l'enfant ou l'adolescent est conseillée pour leur épanouissement physique et psychologique, une activité sportive trop intensive dans ces périodes de la vie chez des sportives de haut niveau, peut engendrer des effets délétères sur la croissance, le développement osseux, le métabolisme et le développement pubertaire.  C’est ce qu’exprime l’Académie de médecine dans un rapport adopté le 4 décembre dernier par 85 voix pour, 3 voix contre et 2 abstentions.

Les causes de ces effets néfastes sont multiples : entraînements très intensifs, contrôle excessif de la silhouette et donc des apports nutritionnels, troubles endocriniens et métaboliques, blessures musculo-tendineuses osseuses et articulaires. Une prise de conscience de ces conséquences devrait avoir lieu et devrait entrainer des informations précises aux sportives sur les risques et une formation des encadrants. Les fédérations sportives les plus concernées devraient proposer une surveillance médicale adaptée et des recommandations spécifiques pour les sports  de silhouette ou sports d'apparence. L’académie cible les sports dits à silhouette ou d’apparence pour lesquels la performance est favorisée par la petite taille ou le faible poids, comme surtout la gymnastique (rythmique ou artistique), la danse, le patinage artistique, et à un moindre degré la natation synchronisée. D’autres sports sont également concernés tels le tennis, les sports d’endurance comme les courses de fond et les sports à catégories de poids.

 

Accéder au rapport : http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2018/12/Consequences-de-la-pratique-sportive-de-haut-niveau-chez-les-adolescentes-Version-07-11-2018-1.pdf

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

[Infographie] : 12% des internautes pratiquent déjà l'esport

[Infographie] : 12% des internautes pratiquent déjà l'esport

Le baromètre France Esports est issu d’une enquête menée auprès de 4 090 internautes âgés de 15 ans et plus. 47 questions leur ont été posées concernant leurs données[…]

21/01/2019 | NTIC
Actualités juridiques

Actualités juridiques

La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

18 recommandations pour un sport plus inclusif

18 recommandations pour un sport plus inclusif

Plus d'articles