Nous suivre Acteurs du sport

« Je manage 130 agents dans un environnement essentiellement masculin »

Jean-Louis Gouju gouju@u-pec.fr

Mis à jour le 17/10/2017 à 14h32

Sujets relatifs :

,
« Je manage 130 agents dans un environnement essentiellement masculin »

© DR

3 questions à Sarah Gatinois, directrice des piscines de la Métropole de Nancy, juriste de formation, dirige 6 établissements aquatiques, manage 130 agents.

Quel a été votre parcours?

Je suis juriste de formation dont un double cursus « licence en droit et DU en histoire de l'art », puis diplômée en criminologie et enfin, spécialisée au cours des années en droit public avec l'obtention d'un Master en conduite de projet et développement du territoire puis d'un autre Master 2 en ingénierie urbaine, ville et territoriale au sein de l'École nationale supérieure en génie des systèmes et de l'innovation. Cela peut paraître beaucoup mais arrivée dans la vie active, il faut s'imposer et se donner les moyens d'arriver à ses objectifs. Je manage 130 agents dans un environnement essentiellement masculin. Être une femme, jeune et de caractère à la tête de l'Aqua Pôle est une force.

 

Quelles sont vos principales missions?

Mon métier consiste à mettre en œuvre la politique métropolitaine des six établissements aquatiques (avec neuf piscines au total), élaborer le budget du service, organiser des projets, des animations (ex: la soirée record du monde aqua step nommée « Crème Gentilly » qui a eu lieu le 30 juin). Je supervise les grandes manifestations comme en 2015 le meeting international de natation, où en 2016 avec le match France-Grèce de water-polo... Mais ma principale mission est surtout de pérenniser l'Aqua Pôle et d'être force de propositions pour lui permettre d'évoluer, de se moderniser et de rester attractif. Nous avons ainsi mis en place un portail internet des piscines (avec achat et réservation d'activités en ligne), une tarification dissociée, développé une campagne hygiène et initié une communication moderne, dynamique et proche des services offerts par les prestataires privés (clip au cinéma, grande campagne d'affichage, développement et création d'un service client...), pour viser l'obtention du label Marianne à terme.

 

Quelles sont les compétences nécessaires pour ce poste?

Je suis la personne qui renseigne, oriente, indique, et fais le lien. C'est un travail en synergie qui demande beaucoup de temps. Il faut avoir un petit côté hyperactif pour assumer ce quotidien bien chargé et aimer partager avec les agents et les responsables de service. Il faut être à leur écoute, essayer de les motiver pour aller plus loin avec eux.La soirée « Crème Gentilly » et son record du monde répondaient entre autres à cet objectif. Il faut aussi savoir identifier les forces et faiblesses de l'Aqua Pôlepour anticiper les évolutions. Et avoir une petite dose d'humour pour ne pas s'offusquer dans un monde essentiellement composé d'hommes.Pour tout cela, je ne connais qu'une recette: êt?re passionnée par son travail.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Brigitte Deydier est Conseillère-experte haute performance à l’Agence nationale du sport. Quelles sont vos missions à l’Agence nationale du sport ? J’accompagne certaines fédérations[…]

10/09/2019 | Reforme territoriale
Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

[Interview] : Olivier Fouquet

[Interview] : Olivier Fouquet

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Plus d'articles