Nous suivre Acteurs du sport

Issy-les-Moulineaux : Poséidon surveille les baigneurs

Sujets relatifs :

,

Aquazena

- Deux bassins, dont un sportif 25x15 m et un bassin d’activités de 10x12 m avec fond mobile.
- Coût : 21 240 M€.
- Livraison juin 2015.
- Surface : 2 000 m2.
- Architectes : Salwa et Selma Mikou.
- Système Poséidon : 130 000 euros HT, pour les 2 bassins.
- Établissement géré par Vert Marine.
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Issy-les-Moulineaux : Poséidon surveille les baigneurs

© Issy les moulineaux

À l’Aquazena d’Issy-les-Moulineaux, un système de surveillance électronique composé d’une vingtaine de caméras aériennes vient en aide aux maîtres nageurs pour la surveillance des bassins. Mais la vigilance humaine reste de mise.
La conception architecturale de l’Aquazena est assez originale : répondant à une demande du maire, les architectes ont conçu un bâtiment dans l’esprit Feng Shui, dans lequel les droites et les angles ont été au maximum bannis, et les circulations souples, la lumière, occupent une place centrale. Le bien-être donc, mais aussi la sécurité, puisque la ville a décidé d’installer un système de surveillance électronique des baigneurs, afin d’accompagner la mission de surveillance des maîtres nageurs sauveteurs (MNS).

Il fait la différence

Le dispositif est composé d’une vingtaine de caméras aériennes, disposées tout autour et au-dessus des deux bassins, et reliées à un ordinateur qui mouline toutes les informations fournies, grâce à un logiciel spécifique. Ce dernier analyse en temps réel toutes les images, puis est capable de détecter et de repérer la position de tous les nageurs dans les bassins. Comme le souligne Thierry Boeglin, directeur de Poséidon, « surtout, il fait la différence entre les ombres projetées au fond de la piscine, et les corps réels des nageurs, en surface ou sous la surface ». Outre cette faculté à repérer un corps d’une ombre, grâce au calcul des hauteurs de l’immersion du corps, et à une triangulation, le système détecte aussi l’emplacement exact du corps dans la piscine, et ce, dans les trois dimensions, x, y, z.
 

On ne peut pas le rater

Lorsqu’un corps immobile est repéré, grâce à un compteur qui se déclenche quasi instantanément, un décompte est lancé, et une alarme sonne au bout d’une dizaine de secondes. « Un écran de contrôle est placé à proximité des bassins, et dans le champ de vision immédiat du poste des MNS. Sur le panneau lumineux, un voyant rouge s’allume, avec le positionnement du corps dans le bassin, et dans le même temps l’alarme retentit », précise Jacques Pradines, directeur de la piscine, et lui-même MNS. Impossible pour les équipes d’ignorer l’incident, « on ne peut pas le rater ! ». Mais pour le directeur, « ce système est un outil, un élément et un moyen de prévention des accidents. En aucun cas, il ne se substitue à la vigilance des maîtres nageurs sauveteurs ».
 

Ça les rassure

Pour certains accidents, comme dans le cas d’un arrêt cardiaque de la part d’un bon nageur, le système détecte quasi instantanément lorsque le corps est immobile. Le bon nageur ne donne en général aucun signe avant coureur de noyade, il ne se débat pas et n’attire donc pas l’attention ni des surveillants, ni des autres baigneurs. Dans ce cas précis, cette anomalie de comportement est en général plus rapidement détectée par le système électronique que par une surveillance humaine. À Boulogne, une personne a d’ailleurs été sauvée grâce au système électronique qui a donné l’alerte. Du côté des MNS, l’arrivée de ces nouveaux outils semble d’ailleurs plutôt positive, « ça les rassure, mais il ne faudrait surtout pas qu’ils se reposent trop sur eux. Ça doit rester un soutien et ne pourra pas se substituer à l’humain ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Confronté au vieillissement de ses courts extérieurs, Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine) a fait le choix de la terre artificielle. Des travaux qui ont aussi permis d’élargir le public. En  matière[…]

La terre artificielle fait le break

La terre artificielle fait le break

Les aires de jeux tendance nature

Les aires de jeux tendance nature

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

Plus d'articles