Nous suivre Acteurs du sport

Isabelle Chusseau " Il nous faut penser de nouvelles formes d'expression "

Jacques Vergnes . jvergnes@maregionsud.fr

Sujets relatifs :

Isabelle Chusseau
Conseillère technique nationale à l'Union française des œuvres laïques d'éducation physique (Ufolep), Fédération sportive multisport L'Ufolep représente le secteur sportif de la Ligue de l'enseignement. Elle est constituée de 380000 licenciés, 8000 associations et 114 comités départementaux et régionaux.

Isabelle Chusseau

Quel a été votre parcours?

J'ai d'abord été élue dans un club, un comité départemental et régional jusqu'au niveau national. Parallèlement, titulaire d'une licence en Histoire de l'art et d'un brevet d'état badminton, j'ai fait mes armes, pendant cinq années, au sein de la commune de Pantin comme éducatrice territoriale des APS avant de rejoindre pendant trois ans la direction départementale de la jeunesse et des sports de Seine-et-Marne. Puis une opportunité m'a permis de rejoindre la direction des sports du conseil départemental de Seine-et-Marne. Ces huit années m'ont permis de participer à la création et au déploiement des politiques publiques sur le département. Ma fin de détachement m'a fait revenir vers mon ministère de tutelle, et de finalement intégrer l'Ufolep en janvier 2016.

 

Quelles sont les missions liées à votre poste?

Mes missions traversent les deux champs d'intervention de la fédération « Sport et éducation » et « Sport société ». Dans le premier, j'ai en charge le développement des pratiques multisports en direction des adultes et des familles afin de répondre aux nouvelles formes de pratiques plébiscitées. J'assure également le suivi des activités de raquette (tennis de table, badminton et tennis) et accompagne les bénévoles qui en assurent le fonctionnement au quotidien (organisation de compétitions, outils de communication, conception de modules de formation, etc.). Dans le second, j'accompagne les territoires et plus spécifiquement les élus dans le développement d'une culture de stratégie d'influence adaptée à leur réalité. Développer un réseau d'influence c'est déjà en avoir conscience et être outillé pour l'organiser. Cet accompagnement se traduit par la conception de boîtes à outils clés en main et par la création de modules de formation afin de porter une parole politique à tous les échelons.

Vous intervenez aussi en direction des partenaires?

De façon transversale, je participe à l'accompagnement des comités départementaux et régionaux dans leur structuration et dans la mise en œuvre et le déploiement de dispositifs fédéraux. Dans le cadre de la nouvelle organisation territoriale, je suis plus spécifiquement la grande région de la Nouvelle Aquitaine avec deux élus nationaux.

La question des partenariats et la levée de fonds sont au cœur de l'action de l'ensemble de la direction technique nationale. En effet, nous nous devons de diversifier nos ressources mais aussi d'offrir des perspectives de développement associatif au réseau Ufolep. En octobre dernier, Philippe Machu, le président, a signé une convention de partenaiat avec la FNCOF (Fédération nationale des comités et organisateurs de festivités) et le réseau national Convifoot. Les évolutions permanentes de la société et de la place du sport me laissent penser qu'?il nous faut envisager de nouvelles formes d'expression, d'organisation, d'intervention et d'accompagnement.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview de Rémy Léonard

Interview de Rémy Léonard

Rémy Léonard est sous-directeur en charge des sports, région Nouvelle Aquitaine "La nouvelle gouvernance du sport va impliquer un travail collaboratif permanent" Quelles sont vos missions en tant que sous-directeur[…]

19/11/2019 |
Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Plus d'articles