Interview Valérie Monzat : " Le métier de responsable d'équipement sportif ou culturel demande une grande polyvalence

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Valerie monzat

Interview de Valérie Monzat, co-auteure de « Je prends mon poste de responsable des équipements sportifs ou culturels » 

Quelles sont les spécificités du métier de responsable des équipements sportifs ou culturels ? Y a-t-il des différences selon le type d’équipement ?

Le métier de responsable d’équipement sportif ou culturel demande une grande polyvalence en termes de connaissances techniques (sécurité, entretien, maintenance), de savoir-faire en termes de gestion et de management et de savoir être par rapport à l’accueil du public. Il est indispensable de se mettre à la place de l’usa- ger tout en tenant compte des contraintes mêmes de l’équipe- ment et des directives politiques. Les piscines ou les équipements sportifs très spécifiques (centres équestres, golfs…) ou culturels avec beaucoup de matériel (écoles de musique, bibliothèques…) nécessitent des connaissances pointues de la pratique.

 

Quelles sont les principales évolutions que vous avez constatées ces dernières années ?

Les usagers sont de plus en plus exigeants notamment en termes de mise à disposition. Certains demandent des ouvertures quasi- ment 24 heures/24, s’approprient les lieux, sont réticents à partager, exigent du matériel, des locaux de rangement… Ils ont du mal à entendre les contraintes des collectivités que ce soit sur le plan organisationnel ou des contraintes financières. De plus en plus d’équipements sont en « gestion libre » munis de systèmes de badges d’accès autonomes paramétrés selon les créneaux d’utilisation attribués. Mais ce fonctionnement ne peut pas être appliqué partout.

 

Comment voyez-vous les perspectives ?

Face à l’évolution des pratiques et aux contraintes budgétaires, il me paraît indispensable de penser mutualisation. Celle-ci s’entend entre collectivités mais aussi sous forme de partenariats public-privé (associations ou entreprises) avec un conventionnement pour que les collectivités conservent la maîtrise de leurs équipements et de leurs politiques. En termes d’innova- tion, les recherches portent davan- tage aujourd’hui sur les matériels individuels que sur les équipe- ments/bâtiments mêmes. L’inno- vation technologique exige des financements importants et une réelle volonté de mise en valeur du sport, à mon sens utopique. Il en va de même pour le développe- ment durable même si la perspec- tive des économies de fonction- nement peut inciter les maîtres d’ouvrage. Cependant, des actions peuvent être menées au quotidien en termes d’organisation, de gestion et d’offre.

 

Si vous n’aviez qu’un conseil à donner, quel serait-il ?

Plutôt qu’un conseil, je préférerais parler de qualités indispensables : rigueur, humilité, écoute,compromis. Et surtout, ne pas hésiter à aller voir ailleurs comment ça se passe !

 

Valérie Monzat est conseillère territoriale des activités physiques et sportives en charge des équipements sportifs, des relations aux associations et de l’animation sportive dans une commune de 20 000 habitants depuis cinq ans. Elle est titulaire d’une maîtrise Staps « Gestion et animation des loisirs sportifs » et d’un DESS « Développement des collectivités montagnardes et droit de la montagne ». Ancienne basketteuse, elle a pratiqué de nombreuses activités en loisir, essentiellement de pleine nature. Elle est membre du réseau national de l’Andiss (région Auvergne-Rhone Alpes).

 

Je prends mon poste de...

Responsable des équipements sportifs ou culturels

Avec l’expertise de Valérie Monzat, responsable d’un service communal des sports (20 000 hab.)

Des éléments techniques à la partie managériale en passant par le réseau à entretenir, la gestion d’un équipement sportif ou culturel fait appel à de nombreux domaines. Cet ouvrage doit vous permettre de prendre rapidement connaissance de votre nouvel environnement, de disposer d’une aide méthodologique et de prioriser vos actions. Rédigé par des professionnels de la gestion d’équipements, des collectivités et du management, l’ouvrage traite de la prise de poste sous tous ses aspects :

-  les savoirs : rappel des concepts fondamentaux de la fonction publique, des grands principes de fonctionnement, de la législation et de la réglementation.

-  les savoir-faire : des outils, des méthodes, de nombreux éléments concrets et des conseils très utiles pour cerner au plus vite les interlocuteurs et le fonctionnement (fiches pratiques, plannings...).

-  les savoir-être : les comportements adéquats, les qualités relationnelles et personnelles, le positionnement à la tête d’une équipe, la création  de l’émulation et de la coopération.

Parution novembre 2016 Version papier : 25,90 € TTC TVA en vigueur - Réf. PJ08

Commande

• Bon de commande ci-contre

• Fax : 04 76 05 01 63

• Email : vpc@territorial.fr

• Web : www.lagazetteboutique.fr

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

La commune peut-elle refuser la mise à disposition d'une salle d'entraînement à une association sans être condamnée pour discrimination?

La commune peut-elle refuser la mise à disposition d'une salle d'entraînement à une association sans être condamnée pour discrimination?

Oui. Dans cette affaire, les membres de l'association ont eu une attitude agressive et proféré des menaces à l'égard d'élus et d'agents de la commune de Mâcon et ont ainsi troublé[…]

16/10/2017 |
La commune est-elle responsable de l'accident d'accrobranche d'une jeune fille ayant volontairement détaché sa ligne de vie?

La commune est-elle responsable de l'accident d'accrobranche d'une jeune fille ayant volontairement détaché sa ligne de vie?

La commune ayant installé un skate-park doit-elle indemniser les résidents situés à proximité?

La commune ayant installé un skate-park doit-elle indemniser les résidents situés à proximité?

À ne pas manquer cette semaine

À ne pas manquer cette semaine

Plus d'articles