Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Interview Marina Honta " La position des dirigeants fédéraux est ambiguë "

David Picot • david1picot@yahoo.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Interview Marina Honta

Marina Honta est Sociologue, professeur des universités à l'université de Bordeaux

Vous avez publié plusieurs travaux sur le statut des CTS. Confirmez-vous leur caractère exceptionnel dans la fonction publique française ?

 
Totalement. Un fonctionnaire est soit en service dans son administration, soit mis à disposition, soit détaché. Or, les CTS sont « placés ». Cette forme d’aide directe de la puissance publique à destination d’organisations non gouvernementales que sont les fédérations sportives est même exceptionnelle en Europe. D’autant plus qu’elle est effectuée sans contrepartie puisqu’elle est gratuite pour les fédérations. Dans les années 1960-1970, elle était légitimée par le fait que les fédérations n’étaient pas structurées et peu professionnalisées. Aujourd’hui, même s’il existe une grande disparité de ces structures, le processus de professionnalisation est quand même plus diffusé.
 

Comment jugez- vous la position des dirigeants fédéraux[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le CTS doit constituer un contre-pouvoir

Le CTS doit constituer un contre-pouvoir

Athlète puis entraîneur national, l’archer Marc Dellenbach est un « pur produit du sport français » comme il se défnit. Depuis mars 2018, cet ancien CTS met pourtant son expertise à disposition[…]

Conseillers techniques sportifs : la résistance d’une exception

Conseillers techniques sportifs : la résistance d’une exception

Épinal fabrique de la transversalité

Épinal fabrique de la transversalité

Suresnes, terre de sport

Suresnes, terre de sport

Plus d'articles