Nous suivre Acteurs du sport

abonné

[Interview] de Marc Charles, interne en santé Publique

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Interview] de Marc Charles, interne en santé Publique

« La problématique liée à l’engagement des médecins a été largement sous-estimée »

Vous attendiez-vous à ce que le sport-santé sur ordonnance peine autant à émerger dans la foulée du décret de décembre 2016 ?

Il faut relativiser car le dispositif date de deux ans, ce qui est récent. Malgré tout, oui, nous pensions qu’il allait décoller plus rapidement. La difficulté reste de mobiliser les médecins. Ils ont peu de temps et il faut impérativement développer des moyens pour les soulager au moins en partie, de tout ce qui est lié à l’entretien motivationnel, au bilan fonctionnel, au suivi en lien avec l’encadrant, etc. Cette problématique a été largement sous-estimée. Cela pourrait prendre la forme d’un interlocuteur unique qui fasse figure de coordonnateur du dispositif. Nous observons aussi que les médecins les plus enclins à prescrire sont ceux qui pratiquent une activité physique de façon régulière.
 

Au-delà du remboursement, le défi de demain ne[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pendant le confinement, retour sur la gouvernance du sport - Épisode 1 par Patrick Bayeux

Pendant le confinement, retour sur la gouvernance du sport - Épisode 1 par Patrick Bayeux

En cette période de confinement nous revenons sur les différents épisodes qui ont marqué le chantier de la gouvernance du sport.  Premier épisode d’une série de 4 : le lancement de la[…]

JO 2024 dans l'Oise : " L’objectif est d’impulser une dynamique commune "

JO 2024 dans l'Oise : " L’objectif est d’impulser une dynamique commune "

L’Oise se prend aux jeux

L’Oise se prend aux jeux

Un maire sportif, ça change quoi ?

Un maire sportif, ça change quoi ?

Plus d'articles