Nous suivre Acteurs du sport

Interview de Jean Michel Sautreau, président de l'Usep

Jean-Louis Gouju • gouju@u-pec.fr

Sujets relatifs :

,

chiffres clés
- L'Usep, sous la tutelle du ministre de l'Éducation nationale, est à la fois un mouvement sportif, un mouvement associatif et un mouvement pédagogique. - 9285 associations sportives en France; - Nombre de licenciés: 776807 enfants de 3 à 11 ans et 47036 adultes, enseignants ou parents. - Une implantation au cœur de l'école, de la maternelle à l'élémentaire: 12558 écoles. - L'Usep est la 4e fédération sportive française, tous sports confondus. - Plus de 2 millions d'enfants bénéficient de l'action de l'Usep chaque année.

Comment concevez-vous aujourd'hui le rôle de l'Usep?

L'union sportive de l'enseignement du premier degré (Usep) que j'ai l'honneur de présider utilise depuis quelque temps déjà ce slogan « Aider l'enfant à bien grandir! ». Si nous posons comme activité de base tout ce qui relève du champ sportif, il faut aussi lire dans ce slogan de multiples objectifs ayant des visées avant tout éducatives. Nous devons permettre à chaque enfant d'aller vers la connaissance la plus aboutie de lui-même: les rencontres sportives que nous organisons avec lui et pour lui doivent l'y aider. La vie associative qui s'y rattache est loin d'être anecdotique et la pédagogie mise en œuvre se veut fondamentalement ouverte sur la diversité autant que le respect de chacun.

Quelles sont les valeurs portées par l'Usep?

L'Usep a toujours prôné l'intérêt d'une école ouverte sur la vie. Cette ouverture d'esprit sur le monde ne peut qu'être considérée comme une qualité fondamentale de l'encadrant Usep. L'occasion est donnée d'affirmer que si le sport ne peut être considéré comme porteur de toutes les valeurs, le sport scolaire du nom de « Usep » s'appuie sur un corpus de valeurs hautement humanistes nous faisant de fait reconnaître tous les enfants en leur donnant la place qui leur revient dans le concept de rencontre sportive. C'est là un élément fondamental de la pédagogie développée: respect, choix et expression en sont les trois caractéristiques majeures.

 

Comment l'Usep participe-t-elle à la formation de ses animateurs?

La formation des militants et encadrants de l'Usep est une marque de fabrique de notre mouvement sportif qui se veut et se doit d'être éducatif. Tout au long de l'année, de multiples sessions de formation sont organisées en de multiples lieux du territoire, soit en interne sur la base du bénévolat et du volontariat, soit par des propositions faites à notre ministère de tutelle qu'est l'Education nationale afin de participer à la formation continue des enseignants. Ajoutons le travail fait dans de nombreuses écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) avec, en particulier, la signature toute prochaine d'une convention entre le réseau des ESPE, l'Usep et la Ligue de l'enseignement.

 

Quels sont les principaux enjeux auxquels votre fédération est confrontée?

La participation de l'Usep à la formation des enseignants est un enjeu majeur. De tout temps, les forces militantes de l'Usep se sont trouvées dans le monde enseignant, l'Usep étant de l'école sans être l'école. Cela n'a aucunement empêché, bien au contraire, l'Usep de vivre et de se développer au fil des décennies en reconnaissant des compétences venues de différents milieux au nom d'une communauté éducative à faire vivre, parents, éducateurs du mouvement sportif et/ou des collectivités en l'occurrence. Une formation de qualité s'appuyant sur l'activité physique et sportive et se référant aux fondements idéologiques que nous promouvons depuis officiellement le 1er février 1939 est le gage le plus sûr de la pérennité de notre mouvement.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

Jean-David Bonnet, directeur général du Cros Provence-Alpes-Côte d’Azur La réforme territoriale a renforcé le rôle des Cros. Comment cela se traduit-il dans vos missions ? Mes missions[…]

05/03/2019 |
Metier : interview de François Beauchard

Metier : interview de François Beauchard

« L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut également passer par les valeurs du sport » - Interview de Carole Bretteville

« L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut également passer par les valeurs du sport » - Interview de Carole Bretteville

[Interview] - Michel Gaillard "Les aménageurs ont besoin de pouvoir confronter leur vision avec des experts du secteur sportif "

[Interview] - Michel Gaillard "Les aménageurs ont besoin de pouvoir confronter leur vision avec des experts du secteur sportif "

Plus d'articles