Nous suivre Acteurs du sport

Interview de Guillaume Delcourt : "L'aménagement sportif du territoire est un axe important "

Sujets relatifs :

,
Interview de Guillaume Delcourt :

Guillaume Delcourt, chargé de mission équipements sportifs, Comité national olympique et sportif français (CNOSF)*.

Comment êtes-vous arrivé au CNDS?

J'ai travaillé dans le secteur de la grande distribution avant de rejoindre une collectivité locale sur une mission politique de la ville puis le Creps de Wattignies qui s'engageait dans la création d'un centre de formation en apprentissage des métiers du sport. Je suis ensuite retourné à l'université pour décrocher un DESS en gestion et aménagement des structures sportives et touristiques. Avec ces nouvelles compétences, je me suis engagé au comité régional olympique et sportif du Nord-Pas-de-Calais. Enfin, dans la foulée de la création de l'établissement public CNDS en 2007, j'ai rejoint le Comité national olympique et sportif français.

 

Quelles sont les missions liées à votre poste?

La première est liée au CNDS et aux fédérations nationales. Le règlement du CNDS leur permet de donner leur avis sur une liste de demandes de subvention. De ce point de départ, mon action vise à bâtir et formaliser des capacités d'expertise des projets de réalisation avec les fédérations. Ce lien permanent avec les fédérations nationales est devenu un marqueur fort du poste. C'est ensuite d'être le soutien technique des dirigeants du CNOSF dans les échanges avec le ministère des Sports, les collectivités et le CNDS. De fait, cela entraîne le CNOSF vers la planification des besoins en équipements sportifs, de surcroît depuis les réformes des collectivités.

 

Cela vous amène à aborder de nombreux sujets?

Le sujet de l'aménagement sportif du territoire est un axe important qui nécessite au préalable de se forger une vision de l'avenir et d'être en capacité de la confronter à celles de nos partenaires. En tirant le « fil » de l'équipement sportif depuis 2007, cela m'a aussi amené à traiter la question de la préservation de l'environnement, notamment par le référentiel haute qualité environnemental adapté aux bâtiments sportifs. Les sujets liés à la sécurité et à la qualité font également partie de mes missions. Cela se manifeste par les participations aux groupes de travail Afnor, aux commissions d'homologation sécurité des enceintes sportives et dans un futur proche, à l'utilisation de la modélisation numérique des bâtiments.

 

Quels sont les principaux partenaires avec lesquels vous travaillez?

Le sujet de l'équipement sportif concerne tellement d'acteurs de la conception à la déconstruction en passant par son exploitation qu'une collaboration avec les partenaires est nécessaire. En premier lieu avec les collectivités avec lesquelles des échanges très en amont du projet sportif d'établissement permettent de viser la qualité de réalisation aux bénéfices de tous les utilisateurs. Avec les entreprises et leurs groupements qui sont garants de la qualité de réalisation et peuvent apporter des innovations. Avec le ministère des Sports et ses services déconcentrés bien entendu sur des enjeux aussi divers que le développement durable ou la sécurité. Et enfin, avec les différents financeurs et en premier lieu le CNDS.

 

* Le CNOSF a notamment pour mission de promouvoir les principes fondamentaux de l'Olympisme. Il est composé de 107 fédérations et groupements sportifs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

[INTERVIEW] "Nos sportifs sont de formidables ambassadeurs de proximité"

[INTERVIEW] "Nos sportifs sont de formidables ambassadeurs de proximité"

Sandra Laoura, cheffe de projet mobilisation des athlètes au comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 nous explique son rôle, ses missions... Quel est votre rôle[…]

23/03/2020 | JO 2024
Prévention des violences sexuelles dans le sport : des mesures immédiates

Prévention des violences sexuelles dans le sport : des mesures immédiates

Contrats aidés : les petites structures occupent une part croissante dans le recrutement

Contrats aidés : les petites structures occupent une part croissante dans le recrutement

"Je sens le besoin pour les élus de coconstruire avec les fédérations" - Ludivine Saillard, FFBB

"Je sens le besoin pour les élus de coconstruire avec les fédérations" - Ludivine Saillard, FFBB

Plus d'articles