Nous suivre Acteurs du sport

Interview de Didier Delignières, président de la Conférence des directeurs et doyens Staps

Jean-Louis Gouju • gouju@u-pec.fr

Sujets relatifs :

,

Que représentent aujourd'hui les Staps?

Les sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) sont une discipline universitaire créée dans les années 1970. À l'heure actuelle, les Staps sont présentes dans une cinquantaine d'universités françaises, de la licence au doctorat. Nous accueillions 50000 étudiants, et 22000 lycéens nous rejoignent chaque année. À l'origine, les Staps visaient essentiellement à former des professeurs d'EPS. À partir des années 1980, elles ont diversifié leurs formations, avec les filières « Activité physique adaptée et santé », « Entraînement sportif », « Management du sport », et « Ergonomie ». La Conférence des directeurs (C3D) assure la cohérence nationale de la politique de formation et a construit des cahiers des charges visant à homogénéiser la qualité des formations dans l'ensemble des universités.

 

Les formations Staps ont-elles un caractère professionnel?

On reproche souvent à l'université des formations trop académiques, éloignées des besoins des professionnels. Ce reproche est de moins en moins justifié: l'université a mis la professionnalisation au centre de ses préoccupations. Les Staps ont pris ce tournant très tôt, il y a une vingtaine d'années. La C3D a ainsi travaillé à la production de fiches RNCP pour l'ensemble de ses formations. Elle a multiplié les conventions de collaboration avec les fédérations sportives, les collectivités locales, les organismes de santé. Récemment, elle a été à l'origine de la création d'un Conseil sectoriel des activités physiques et sportives, qui regroupe l'ensemble des acteurs de la formation et des métiers (ministères, universités, branches professionnelles). De plus, les formations Staps sont étroitement liées aux milieux professionnels puisque les études incluent des périodes de stages tout au long de la formation, et que les professionnels réalisent une part conséquente des enseignements.

 

Quels sont leurs atouts par rapport à d'autres formations proposées par le ministère?

Tout d'abord un adossement à la recherche. Au-delà de leur formation professionnelle, les étudiants sont en contact avec des chercheurs qui leur permettent d'accéder à une culture scientifique pluridisciplinaire. Les formations incluent également des enseignements de langue et d'informatique. Notre objectif est de former des professionnels compétents mais aussi adaptables, susceptibles d'évoluer dans leur carrière face aux mutations des métiers. Les études en Staps représentent un volume conséquent (1500 heures en licence), gage de l'installation de compétences approfondies. Enfin, l'université joue un rôle social important, en conservant des frais d'inscription modestes.

 

Quels sont les chantiers actuels de la C3D Staps?

Le projet de loi de santé actuellement en discussion reconnaît l'intérêt des activités physiques adaptées dans la prise en charge des maladies chroniques. C'est aussi la reconnaissance d'un travail réalisé par les Staps, qui ont forgé ce concept et en ont défini les contenus. Nous sommes extrêmement attentifs à ce que ce projet se développe avec tout le sérieux nécessaire, et que nos diplômés trouvent la place qui leur revient dans ce dispositif.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview de Cédric Leroy : "La notion d’héritage après les Jeux me semble cruciale"

Interview de Cédric Leroy : "La notion d’héritage après les Jeux me semble cruciale"

Cédric Leroy, directeur technique national adjoint et entraîneur national de la Fédération française de voile. Quelles sont vos principales missions ? Outre l’accompagnement du directeur technique national[…]

22/03/2019 | JO 2024
La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

Metier : interview de François Beauchard

Metier : interview de François Beauchard

« L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut également passer par les valeurs du sport » - Interview de Carole Bretteville

« L’égalité femmes-hommes dans l’entreprise peut également passer par les valeurs du sport » - Interview de Carole Bretteville

Plus d'articles