Nous suivre Acteurs du sport

Interview de Denis Masseglia, président du CNOSF (Comité national olympique et sportif français)

Jean-Louis Gouju • gouju@u-pec.fr

Sujets relatifs :

,

Quels sont les besoins des clubs et fédérations en termes d'emploi?

Le mouvement sportif français représente aujourd'hui en France plus de 150000 emplois. Une étude récente montre que son impact économique dépasse les 40 milliards d'euros, soit 1,8 % du PIB, et cela sans compter l'ensemble des retombées économiques directes et indirectes des nombreux événements sportifs organisés dans le pays. Les enjeux de développement qui lui sont liés concernent de nombreux secteurs: éducation, santé, économie, aménagement du territoire, solidarité, cohésion sociale, affaires étrangères, communication, ville, développement durable, tourisme, transports, agriculture,

L'un des objectifs du CNOSF est de renforcer cette contribution transversale du sport à l'essor économique, social et environnemental des territoires en incitant les fédérations et leurs clubs à diversifier leurs champs d'action et ainsi développer des activités génératrices de ressources et d'emplois nouveaux. Pour cela, nous devons les accompagner et les former pour qu'ils s'engagent dans ces -nouvelles orientations, par exemple pour ce qui concerne le sport santé et le sport sur ordonnance. Le sport entend bien prendre toute sa place dans ce vaste défi de l'emploi dans notre pays (emplois d'avenir, emplois « citoyens du sport », apprentissage...).

 

Comment améliorer la présence de la France sur la scène européenne sur les sujets formation-emploi?

L'adéquation formation-emploi est une priorité essentielle et nous travaillons étroitement avec l'État et les représentants de la branche « sport » pour redéfinir le système de formation en vue de l'améliorer et de le simplifier tout en formalisant clairement les passerelles indispensables entre les différents cursus proposés. Même si des améliorations sont toujours souhaitables, le système français est parfaitement structuré et répond bien aux besoins de sécurité des pratiques et de qualité d'encadrement attendus par les pratiquants, en particulier les plus jeunes. La table ronde que nous organisons le 15 mars devrait permettre de confirmer l'opportunité de mettre en place un Conseil sectoriel pour le sport en Europe, répondant ainsi au souhait de la Commission -européenne.

 

À quelles conditions le sport peut-il générer de l'emploi?

Le potentiel économique lié au sport est immense. Et qui dit potentiel économique, dit emploi, dès lors qu'il existe une politique et des projets de développement ambitieux, structurants et surtout partagés. Il appartient au mouvement associatif sportif et à tous les acteurs concernés, de s'attacher à renforcer l'accès à la pratique sportive pour le plus grand nombre en s'impliquant notamment dans les nouveaux secteurs en pleine expansion. Le sport-santé répond par exemple au besoin d'une population de plus en plus sédentaire afin de lui permettre de préserver son état de santé, de prévenir la maladie, de la soigner, d'éviter le stress et finalement de se sentir mieux dans sa peau et donc d'être plus efficace dans la vie de tous les jours. Le sport en entreprise permet à l'entreprise qui incite ses collaborateurs à pratiquer une activité physique et sportive régulière d'améliorer sa productivité, de prévenir les risques professionnels, d'améliorer le bien-être au travail et de réduire les coûts de santé pour la société. Enfin, le sport-loisir, en forte expansion, est un créneau porteur pour l'ensemble du mouvement sportif qui doit s'attacher à le canaliser et à le rapprocher de ses nombreuses structures associatives afin de garantir une pratique appropriée et sécurisée tout en renforçant le « mieux vivre ensemble ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

[Interview] : Olivier Fouquet

[Interview] : Olivier Fouquet

Olivier Fouquet est directeur du Centre de formation et d’apprentissage métiers sports animation tourisme en Bourgogne-Franche-Comté. Quelles sont vos principales missions ? Je suis garant du dispositif d’apprentissage.[…]

11/06/2019 |
Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Interview : Frédéric Gil, directeur des affaires publiques du GIP France 2023 rugby

Interview de Cédric Leroy : "La notion d’héritage après les Jeux me semble cruciale"

Interview de Cédric Leroy : "La notion d’héritage après les Jeux me semble cruciale"

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

La professionnalisation doit prendre plus d’ampleur non pas pour remplacer le bénévolat mais pour lui permettre de continuer à s’engager

Plus d'articles