Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Jacques Vergnes . jvergnes@maregionsud.fr

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Bruno Taiana est directeur du service des sports de la ville de Bourgoin-Jallieu

Quelles sont aujourd’hui vos principales missions ?

Il s’agit en premier lieu d’analyser les besoins de la collectivité en matière d’équipements sportifs et d’activités physiques et sportives pour faire des  propositions aux  élus. L’optimisation de la gestion des équipements sportifs  devient de plus en plus importante. En matière d’animation, il est important de créer un réseau partenarial avec l’ensemble des associations sportives de la ville et de favoriser l’investissement de celles-ci dans les projets sportifs municipaux. Nous  devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle en contribuant aux actions portées par d’autres services de la ville sur des thèmes comme les loisirs, l’éducation, la santé, la politique de la ville. Enfin, la collectivité attend de moi que  je sois en lien avec les institutions sportives  et que  je sois impliqué dans les réseaux de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[INTERVIEW] "Nos sportifs sont de formidables ambassadeurs de proximité"

[INTERVIEW] "Nos sportifs sont de formidables ambassadeurs de proximité"

Sandra Laoura, cheffe de projet mobilisation des athlètes au comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 nous explique son rôle, ses missions... Quel est votre rôle[…]

23/03/2020 | JO 2024
Prévention des violences sexuelles dans le sport : des mesures immédiates

Prévention des violences sexuelles dans le sport : des mesures immédiates

Contrats aidés : les petites structures occupent une part croissante dans le recrutement

Contrats aidés : les petites structures occupent une part croissante dans le recrutement

"Je sens le besoin pour les élus de coconstruire avec les fédérations" - Ludivine Saillard, FFBB

"Je sens le besoin pour les élus de coconstruire avec les fédérations" - Ludivine Saillard, FFBB

Plus d'articles