Nous suivre Acteurs du sport

Interview : Arielle Piazza, adjointe aux sports à la mairie de Bordeaux

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Interview : Arielle Piazza, adjointe aux sports à la mairie de Bordeaux

Interview d'Arielle Piazza, adjointe aux sports à la mairie de Bordeaux, présidente du conseil d'administration du CNDS

Les crédits de paiement du CNDS sont passés de 253 millions d'euros en 2017 à 186 millions d'euros en 2018? Comment « faire mieux avec moins », comme l'a stipulé la ministre des Sports, Laura Flessel?

C'est un budget de transformation. Nous allons devoir naviguer serré, faire preuve de pédagogie, identifier des priorités, sans s'éloigner du terrain. Ce sera compliqué car il y aura des contraintes mais c'est un défi intéressant. Nous allons changer des habitudes, réfléchir autrement, en fonction des nouvelles orientations transmises par la ministre, en faveur du sport pour tous et de l'innovation sociale.

L'effet de levier prêté au CNDS est-il menacé?

C'est un combat que je mènerai. Je comprends les inquiétudes au sein des collectivités car il y a un vrai souci de construction et de réhabilitation des équipements sportifs dans notre pays. La priorité est portée sur les territoires carencés car c'est aussi l'équipement qui fait le développement. Mais par ailleurs, le CNDS aura bien une démarche d'aide au financement d'équipements structurants, dans l'optique que celui-ci soit profitable à tous et non pas isolé sur le territoire. Pour cette raison, l'idée étant aussi de travailler davantage avec les intercommunalités.

De nombreux acteurs rapportent la lourdeur des dossiers de constitution, avec de nombreux critères d'inclusion. Cette année, il est beaucoup question d'innovation sociale. De quoi s'agit-il?

Il est vrai qu'une demande de subventions implique un dossier lourd, chargé. Un travail est en cours pour alléger les dispositifs. Sur l'innovation sociale, il peut s'agir de repérer des bonnes pratiques, par exemple en lien avec le numérique, pour aller chercher les publics les plus éloignés. Ou d'introduire davantage de flexibilité au sein des équipements, plus modulaires, etc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Grand Poitiers, l’ambition e-capitale

Grand Poitiers, l’ambition e-capitale

Sponsoring d’une équipe professionnelle, création d’un forum d’affaires dédié, organisation d’un tournoi intercommunal, la communauté urbaine du Grand Poitiers met en place un[…]

18/01/2019 | NTIC
Interview de Jean-François Martins : "la pratique du esport est réelle, concrète et mérite un soutien"

Interview de Jean-François Martins : "la pratique du esport est réelle, concrète et mérite un soutien"

L’esport, de moins en moins virtuel

L’esport, de moins en moins virtuel

En Occitanie, le sport ce sont aussi des métiers

En Occitanie, le sport ce sont aussi des métiers

Plus d'articles