abonné

“ Il appartiendra au futur président de définir un nouveau modèle adapté au monde actuel ”

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

DENIS MASSEGLIA

© CNOSF

Interview de Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) En 2007, le CNOSF avait organisé un grand oral au cours duquel les candidats avaient présenté leurs propositions. Pourquoi ne pas avoir reconduit l'opération en 2017? À vrai dire, cela avait été une belle opération de communication mais peu suivie d'effets. En 2012, nous avions opté pour la rédaction de douze propositions adressées aux candidats. L'exercice avait été plus intéressant mais le bilan avait été considéré comme imparfait. Cette année, étant donné le contexte particulier avec les élections aux CNOSF le 11 mai et la candidature de Paris 2024, nous préférons interpeller les candidats sur quelques thématiques spécifiques. Lesquelles? Nous avons retenu trois points[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné?

Nous vous recommandons

"Nous devons êtres plus percutants sur les modalités de commercialisation"

"Nous devons êtres plus percutants sur les modalités de commercialisation"

Interview de Chris Dupoux, président du Syndicat national des patinoires (SNP)" Quelles sont les grandes tendances en matière d'animation grand public dans les patinoires?   Elles sont potentiellement nombreuses,[…]

Les patinoires cherchent leur modèle économique

Les patinoires cherchent leur modèle économique

La patinoire olympique de Strasbourg repasse en régie

La patinoire olympique de Strasbourg repasse en régie

Le hockey sur glace affiche ses ambitions

Le hockey sur glace affiche ses ambitions

Plus d'articles