Nous suivre Acteurs du sport

Grand Poitiers, l’ambition e-capitale

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Grand Poitiers, l’ambition e-capitale

© grand poitiers Communauté urbaine

Sponsoring d’une équipe professionnelle, création d’un forum d’affaires dédié, organisation d’un tournoi intercommunal, la communauté urbaine du Grand Poitiers met en place un écosystème esport innovant. Même le Creps et le ministère des Sports y participent.
Grand Poitiers, dans la Vienne, est un territoire jeune, résolument tourné vers les nouvelles technologies, le numérique et l’esport », lance Alain Claeys, président de la communauté urbaine (CU) du Grand Poitiers. À l’image de Paris, Grand Poitiers ambitionne ainsi de devenir la capitale de l’esport. En partenariat avec l’association locale Futurolan qui promeut la pratique du jeu vidéo, elle organise depuis avril 2000, la Gamers Assembly, un tournoi annuel qui rassemble l’élite mondiale du jeu (lire ci-dessous).
 
Croissance exponentielle
De 100 joueurs en 2000 à 1 000 en 2010 puis 2 000 en 2018 ! La Gamers Assembly illustre la croissance exponentielle de l’esport, en France. L’an passé, 76 500 euros de dotations ont été distribués. Au total, 23 800 spectateurs y ont assisté. Sur internet, l’événement a bénéficié de 35 heures de diffusion sur Twitch, avec des pointes à près de 4 000 spectateurs en simultané. En savoir plus sur https://festival.gamers-assembly.net/
 

Écosystème

En 2018, plus de 2 000 participants étaient présents sur cet événement qui a rassemblé 23 000 visites au Parc des expositions de Poitiers. La 20e édition se tiendra du 24 au 31 mars 2019. Les élus souhaitent justement s’appuyer sur ce socle pour développer un écosystème esport, au-delà de l’événementiel et à l’échelle de la CU. L’enjeu est tout d’abord économique. Pour la première fois, un forum d’affaires sera ainsi organisé lors de la Gamers Assembly, le 30 mars à l’Hôtel de ville de Poitiers. Baptisé « esport Meeting », il devrait réunir une centaine de participants de la filière : éditeurs de jeu, promoteurs, médias, investisseurs, équipes, fabricants de périphériques…
 

Équipe pro

Sur le plan sportif, l’intercommunalité sponsorise, à hauteur de 10 000 euros l’année, une équipe esport professionnelle. Elle s’est rapprochée pour cela de l’association orKs eSport, créée en 2005,à Châtellerault. Celle-ci devient ainsi OrKs Grand Poitiers. « C’est la première fois en France qu’une association de gamers et une institution s’associent », précise Vincent Foulquier, président de l’association. Plus inattendu, le Creps de Poitiers, structure dédiée à la performance, est également mobilisé. L’idée étant d’y attirer des équipes professionnelles pour des stages de préparation physique et mentale, dans le cadre d’une convention de partenariat passée avec le Grand Potiers et la région Nouvelle-Aquitaine. Avec également l’accord du ministère des Sports pour ce qui est considéré comme un droit à l’expérimentation. « Nous pourrons mettre en place un projet en complément de ce qui est déjà proposé par les coaches
des équipes », précise Patrice Behague, directeur du Creps. Par exemple au niveau de « la relation coach/joueur, la cohésion de groupe, l’hygiène de vie, la préparation mentale… ».
 

Tournoi intercommunal

Pour se rapprocher des gamers amateurs locaux, un Trophée esport est organisé depuis décembre 2018 et jusqu’à mars 2019. Il s’agit ni plus ni moins d’un tournoi de jeux vidéo mais à une échelle… intercommunale ! Au total, des participants de 40 communes sont mobilisés et rassemblés le temps des phases de qualification à Lusignan, Sèvres-Anxaumont ou encore Saint-Georges-lès-Baillargeaux. L’inscription était gratuite. Et aucun niveau n’était requis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une PPL sport et société avant la fin du mois ou rien

Une PPL sport et société avant la fin du mois ou rien

Annoncée en décembre 2017 par Laura Flessel pour début 2019 « je souhaite présenter début 2019 devant le Parlement un projet de loi « sport et société » visant[…]

13/01/2021 |
De la tutelle au contrôle, le mouvement sportif souhaite à minima des clarifications

De la tutelle au contrôle, le mouvement sportif souhaite à minima des clarifications

Sports et quartiers populaires : les élus signataires entendus par la ministre des Sports

Sports et quartiers populaires : les élus signataires entendus par la ministre des Sports

Une sortie progressive du confinement…  au forceps !

Une sortie progressive du confinement… au forceps !

Plus d'articles