Nous suivre Acteurs du sport

Grand débat : les propositions des acteurs de l’éducation par le sport

Sujets relatifs :

1 commentaire

1 commentaire

- 29/03/2019 14h:25

Merci pour m'avoir permis de prendre connaissance de ce questionnaire lors d'une précédente Newsletter. J'ai donc également répondu. Par contre je trouve dommage que ce questionnaire n'ait pas identifié parmi les ressources financières des associations..... les cotisations des adhérents. MERCI dans tous les cas, une fois encore pour votre newsletter qui éclaire sur certaines prises de position

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Grand débat : les propositions des acteurs de l’éducation par le sport

© wavebreak3 - asobestock

Dans le cadre du Grand Débat lancé par le président de la république, l’Agence pour l’Education par le Sport, en lien avec les acteurs locaux engagés dans des projets pour l’éducation et l’insertion des jeunes, souhaite émettre des propositions concrètes.

 

Les acteurs présents à Torcy le lundi 11 mars 2019 (associations, élus, citoyens, fédérations, entreprises, champions) ont fait remonter leurs inquiétudes et leur incapacité à assurer leurs missions auprès de la jeunesse. La baisse des emplois aidés, les liens distendus et complexes avec les pouvoirs publics, les financements toujours plus complexes à capter : les acteurs font état des ruptures en cours et des risques encourus. Tous et toutes reconnaissent que la performance sociale du sport est insuffisamment valorisée, alors qu’elle constitue un rempart sous-estimé contre les dérives actuelles (racisme, discriminations, intolérances, chômage de longue durée…).

 

Une enquête sur les besoins des acteurs locaux

Réalisée par laboratoire «Sport et sciences sociales» de l’Université de Strasbourg, (plus de 600 réponses obtenues) l’enquête révèle que :

- Les objectifs associatifs principaux sont  les liens sociaux (89,9%), la citoyenneté, (74%), l’insertion (63,9%), la compétition (62,4%).

-  79,1% d’entre elles ont le sentiment que l’Etat ne prend pas suffisamment en compte leur utilité sociale.

-  73,3% des associations sondées ont le sentiment que les pouvoirs publics ne sont pas suffisamment à leur écoute.

-  53,5 % des associations sont majoritairement financées par des fonds privés avec des aides publiques mineures.

-  92% estiment que leurs éducateurs sont bien formés pour gérer des entraînements, mais en difficulté pour gérer les conflits (52%) ou monter de dossiers de financements (11%).

-  La préoccupation majeure des associations : la baisse des subventions (265 fois cités).

-  70,5% dénoncent un manque de reconnaissance (70 citations).

 

7 propositions

Dans ce contexte les acteurs de l’éducation par le sport ont fait 7 propositions

1 – S’appuyer sur les JO (là où les moyens publics sont considérables) pour créer une dynamique nationale de développement de la performance sociale du sport, aux cotés de la performance de haut niveau

2- Renouveler les relations entre les pouvoirs publics, les collectivités et les associations

3- Identifier clairement au sein de l’Etat la dimension éducation et insertion par le sport

4- Consolider la place et le rôle des éducateurs sur ce champ

5- Développer le lien avec les entreprises et le champ de l’insertion par le sport

6- Développer au sein des fédérations de grands programmes d’insertion par le sport intégrant la formation, le développement territoriales et la pertinence des actions locales.

7- Mettre en place des évènements forts permettant la valorisation, la rencontre et la reconnaissance des acteurs forts de l’éducation par le sport en France.

Considérant les 7 propositions comme centrales pour développer la performance sociale du sport, cet appel rendra compte des avancées 2 fois par ans à l’occasion de rassemblements des acteurs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualités juridiques

Actualités juridiques

Réponses parlementaires  - JO Sénat AN du 16 avril N° Intitulé 15ème législature - QE 17580 M. Gilles Lurton (Les Républicains) - Ille-et-Vilaine taxe sur la valeur ajoutée -[…]

17/04/2019 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Les sénateurs républicains font des propositions « Pour un développement du sport dans la société française du 21 ème siècle ».

Les sénateurs républicains font des propositions « Pour un développement du sport dans la société française du 21 ème siècle ».

Lancement du plan « Aisance aquatique »

Lancement du plan « Aisance aquatique »

Plus d'articles