Nous suivre Acteurs du sport

France Urbaine très critique envers le COJOP et le Gouvernement

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

France Urbaine très critique envers le COJOP et le Gouvernement

© stock.adobe.com

Dans un communiqué de presse France Urbaine a fait preuve du mécontentement de sa commission sport. 3 sujets :

L'absence de dialogue avec le Comité organisationnel des jeux olympiques et paralympiques (COJOP)

Les collectivités s’inquiètent de l’absence de feuille de route et plus largement du manque de liens et de concertation avec le COJOP. France Urbaine rappelle que les collectivités sont "Très actives en matière de politiques sportives, propriétaires et gestionnaires de la plupart des enceintes et infrastructures sportives nécessaires aux entraînements et grandes compétitions, les grandes villes et métropoles se sont, en grande majorité, positionnées pour être labellisées Terres de Jeux et devenir Centres de préparation aux jeux (CPJ)."

Le manque de concertation sur les mesures sanitaires

France urbaine dénonce des décisions intervenues sans concertation ni véritable anticipation, qui  ont obligé les grandes villes et métropoles – qui concentrent une majorité d’équipements sportifs – à s’adapter en un temps restreint. Abaissement de la jauge de 5 000 à 1 000 personnes pour les grands rassemblements dans les zones d’alerte renforcée, fermeture des établissements recevant du public (ERP) dans ces mêmes zones, fermeture de gymnases et de piscines…

Des inquiétudes pour les clubs amateurs et professionnels

Si des avances sur subventions et d’autres dispositifs mis en place par les grandes villes et métropoles permettent à des associations et clubs sportifs de se maintenir et survivre, certaines collectivités craignent que la jauge réduite à 1 000 spectateurs n’aggrave la situation de certains clubs professionnels, pour qui la billetterie et l’achat de prestations représentent une part importante de leur budget global.

Enfin, d’aucuns regrettent les effets d’annonces alarmistes qui se répercutent sur les clubs et la perte de licenciés qu’elles entraînent. Toutefois, des collectivités se veulent plus rassurantes, en avançant une relative stabilité du nombre de licenciés par rapport aux années précédentes.
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le confinement a augmenté l’envie de sport

Le confinement a augmenté l’envie de sport

Selon une étude d’Urban Sports Club, 89 % des Français estiment qu’avoir une activité physique favorise le bien-être et fait du bien au moral. Et la pandémie du Covid-19 a encore[…]

Et à la fin ce sont les collectivités qui sont appelées à mettre la main à la poche

Et à la fin ce sont les collectivités qui sont appelées à mettre la main à la poche

Projet de loi de finances : il pleut des amendements pour soutenir le sport

Projet de loi de finances : il pleut des amendements pour soutenir le sport

Centre de Préparation des Jeux : 619 sites sportifs retenus

Centre de Préparation des Jeux : 619 sites sportifs retenus

Plus d'articles