Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Fougères, le sport en liberté

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Fougères, le sport en liberté

© ville Fougères

Les quatre lauriers de Fougères au label Ville active et sportive en 2019 témoignent de l’effort fait par la ville pour rénover ses équipements et favoriser l’accès des publics. L’absence d’équipe phare est compensée par une approche globale de la politique sportive et un partenariat fort avec le tissu associatif local.

En 2013, Fougères (Ille-et-Vilaine) est pour la première fois candidate au Challenge de la ville la plus spor- tive, organisé par L’Équipe (et disparu depuis). C’est alors une façon pour la nouvelle direction des sports d’établir un état des lieux. La ville fait mieux que se défendre et figure parmi les quatre finalistes dans la catégorie de collectivités de 20 000 à 100 000 habitants. Elle remporte même le trophée Sport et handicap, la quasi-intégralité des équipements étant déjà, à l’époque, accessible aux personnes à mobilité réduite. En 2017, avec la création du label Ville active et sportive, la ville postule de nouveau en se basant sur cette première expérience. Elle obtient cette fois trois lauriers. Deux ans plus tard, elle a progressé en menant une politique sportive s’articulant autour de quatre axes : les investissements, le soutien à la vie associative, l’aide à l’événementiel sportif et le développement de toutes les formes de pratiques.

 

Accès libre

Une politique a priori assez classique mais qui compte quelques particularités qui font son succès. Tout d’abord,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La Bourgogne Franche-Comté récompense la vertu

La Bourgogne Franche-Comté récompense la vertu

En 2017, la ligue de Bourgogne Franche-Comté de football, alors nouvellement créée, a instauré un dispositif de redistribution des amendes disciplinaires. À chaque fin de saison, 70 % de la cagnotte[…]

11/10/2019 |
[Interview] : « Chaque structure fait remonter environ 70 euros par licencié » - Eric Thomas

[Interview] : « Chaque structure fait remonter environ 70 euros par licencié » - Eric Thomas

Les fédés mettent les clubs à l’amende

Les fédés mettent les clubs à l’amende

Entre’form met en avant la dimension sociale du sport

Entre’form met en avant la dimension sociale du sport

Plus d'articles