Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Faute de pistes, le roller s’adapte

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Faute de pistes, le roller s’adapte

© FF Roller et skateboard

Bien qu’affichant près de 61 000 licenciés au sein de la Fédération française roller & skate-board, dont 14 000 pour la course de vitesse, le nombre d’équipements dédiés est étonnamment faible. Seulement une dizaine de pistes en extérieur, et aucune couverte ! Aussi, l’initiation, la pratique et l’entraînement se déroulent essentiellement sur des pistes partagées mais pas toujours adaptées.

Depuis 2018, et à l’occasion des Championnats du Monde, la Fédération internationale de roller a édicté de nouvelles normes adoptées par la Fédération française roller & skateboard (FFRS). La piste de roller (sous-entendu de course) est un parcours de compétition de forme ovale d’une longueur de 200 m, couvert ou non, présentant deux lignes droites parallèles de même longueur et deux virages symétriques identiques.
Les pistes peuvent être plates ou relevées dans les virages. La nouvelle réglementation, si elle a conservé la même largeur de piste de 6 m, encourage cependant les clubs à adopter une largeur de 7 m, avec une tolérance de plus ou moins 5 cm. « Cet élargissement de la piste est préféré pour assurer un meilleur confort et une plus grande sécurité pour les compétiteurs », souligne Clémence Halbout,
compétitrice de haut niveau, et ancienne responsable des équipements à la FFRS.
 

Virages

La question des virages, et leur construction, est le point primordial d’une piste. Ils sont de trois types : plats, à pente linéaire, dits  relevés et enfin, les virages à pente parabolique dits incurvés. Les virages linéaires ont des pentes constantes, avec une hauteur de 945 cm, au plus haut point, et un pourcentage de pente de 12 à 13 %. Les pistes à virages incurvés ont une pente plus accentuée, le point maximal est de 135 cm au plus haut point, avec un virage plus resserré. Leur réalisation est assez complexe, et nécessite une grande habileté de la part des entreprises de travaux publics. En effet, la tolérance d’erreur sur l’ensemble des pentes et de leurs inclinaisons n’est que de 2 à 5 cm selon la largeur de la piste ou le profilé.
 

Sols

La nouvelle réglementation permet plusieurs typologies de matériaux. Avec un impératif, que la piste soit[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Saint-Pierre-lès-Elbeuf, une nouvelle piste pour renouer avec la compétition

Saint-Pierre-lès-Elbeuf, une nouvelle piste pour renouer avec la compétition

Avec sa nouvelle piste aux normes internationales, Saint-Pierre-lès-Elbeuf donne les moyens à son club de roller de tutoyer les sommets. Avec un coût d’entretien réduit. C’est en 1982 que le premier club de[…]

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

La terre artificielle fait le break

La terre artificielle fait le break

Les aires de jeux tendance nature

Les aires de jeux tendance nature

Plus d'articles