Nous suivre Acteurs du sport

Faut-il externaliser le nettoyage ?

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le nettoyage dans les piscines mobilise principalement de la main-d’oeuvre. Si le plan de nettoyage permet de rationaliser les interventions, certaines structures optent pour le recours à des entreprises dans le cadre d’un marché de prestations. Avantages et inconvénients.

En régie

Avantages

- Souplesse de fonctionnement et réactivité

- Présence du personnel permettant d’adapter instantanément les missions en fonction de l’évolution des besoins : sur fréquentation momentanée – pollution localisée

- Maîtrise des moyens en interne permettant de faire évoluer l’organisation en fonction des besoins - Mutualisation possible avec d’autres missions : accueil

– technique (dans les équipements de petites dimensions) voire avec d’autres équipements (dans le cas de complexe sportif)

- Stabilité des équipes : les agents affectés constitueront a priori une équipe stable qui connaîtra bien la vie de l’équipement et pourra intervenir s’il le faut sur les problèmes disciplinaires

Inconvénients

- Gestion des ressources humaines parfois lourde dans le cadre du statut

- Gestion compliquée des absences et des remplacements de personnels

- Évaluation de l’efficacité des interventions peu évidente

- Absences momentanées pas toujours remplacées ce qui impactera à moyen terme la qualité de la prestation

En entreprise

Avantages

- Maîtrise des charges fixes. Le montant du marché est connu à l’avance pour sa durée de validité

- Sur le long terme, la prestation nettoyage pourra apparaître avantageuse par une gestion des ressources humaines au plus près des intérêts de l’entreprise

- Renouvellement du marché par nouvel appel d’offres qui limite les hausses des prix par la mise régulière en concurrence des entreprises

- Quelles que soient les circonstances, (absence du personnel, etc.), l’entreprise devra assurer la continuité de la prestation avec un niveau de service constant

Inconvénients

Risque technique lors de l’écriture du marché : dans les marchés publics, la notion de « moins-disant » est facilement objectivable

- En revanche, l’estimation du « mieux-disant » présente une réelle difficulté tant l’obligation de résultat relève d’une estimation subjective

- Seul un cahier des charges exhaustif, avec moyens de contrôles et pénalités, peut en amont de la procédure garantir un certain résultat - Écriture du CCTP imposant d’avoir réfléchi, dans le détail, aux besoins et au niveau du résultat attendu sur chaque nature de surface à nettoyer. En ce sens, cela n’exclut pas de réfl échir à un plan de nettoyage

- Les événements ou opérations non prévus par le cahier des charges et nécessitant une modification de l’organisation seront facturés en sus du prix initial à moins qu’une « enveloppe » n’ait été prévue à cet effet par le cahier des charges

- Nécessité d’opérer un contrôle actif des différentes opérations avec procès-verbal contradictoire et mise en oeuvre de pénalités financières si besoin pour peu qu’elles aient été prévues dans le CCAP

- Rotation possible des personnels ce qui pourra nuire au contact avec les usagers - Difficulté à retenir des entreprises dont l’expérience ne se limite pas au nettoyage de bureau

- Le cahier des charges devra spécifier une expérience en environnement spécifique (hôpitaux notamment)

 

Les textes de référence

- Code de la santé publique, articles L.1332-1 à L.1332-9, articles D.1332-1 à D.1332-13, et annexe 13-6 (installations sanitaires).

- Arrêté du 7 avril 1981 modifié fixant les dispositions techniques applicables aux piscines.

- Circulaire DGS/EA4/2010/289 du 27 juillet 2010 relative à la prévention des risques infectieux et notamment de la légionellose dans les bains à remous (spas) à usage collectif et recevant du public.

- Circulaire DGS/EA4/65 du 22 février 2008 relative aux dispositions réglementaires applicables aux piscines ouvertes au public, à l’utilisation des produits et procédés de traitement de l’eau et notamment à ceux mettant en oeuvre des lampes à rayonnement ultraviolet (UV) pour la déchloramination des eaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

À Sète, le solaire hybride fait baisser la consommation

À Sète, le solaire hybride fait baisser la consommation

Le centre balnéaire Raoul-Fonquerne de Sète est équipé de plusieurs technologies de pointe de production énergétique, où les énergies renouvelables apportent l'essentiel des besoins:[…]

Le solaire, pour quels équipements et quels besoins?

Le solaire, pour quels équipements et quels besoins?

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Piscine : la filtration sur céramique tient ses promesses à Annecy

Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

Quel système de filtration de l'eau pour les piscines?

Plus d'articles