Nous suivre Acteurs du sport

Etat des lieux du naming en France

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Etat des lieux du naming en France

© Frank Boston _ ADOBESTOCK

Une note du bureau de l’économie du sport du ministère des sports fait l’état des lieux du naming en France. Selon la note le naming est profitable aux parties prenantes, mais le marché français n’a pas exploité ce modèle économique autant que d’autres pays. 

Le marché américain du sport est une référence en la matière, où par exemple 27 des 30 franchises de basket en NBA jouent dans des salles portant le nom d’une marque.

En Europe, les analyses permettent de constater que le naming progresse de manière hétérogène en fonction des pays. D’un point de vue général, les contrats s’étalent en moyenne sur 11 ans pour 4 millions d’euros annuels concernant les stades et sur 13 ans pour 1 à 1,5 million d’euros concernant les arenas souligne l’étude.

En France 12 enceintes sont concernées. Celles-ci sont soumises à des contrats sur huit ans en moyenne pour 1,8 million d’euros annuels avec de fortes disparités. De 60 k€ pour la skoda Arena à Morzine à 3,5 M€ pour le groupama stadium à Lyon.

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sporteco14_sporsora_naming.pdf

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Actualité juridique

Actualité juridique

Réponses parlementaires Sénat  du 8 novembre Pratique du sport par les personnes de plus de soixante ans Question n° 06564 posée par Mme Florence Lassarade Réponse du Ministère des sports  

14/11/2018 |
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

6,7 M€ d’excédent pour le GIP Paris 2024

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Le sport au Salon des maires : un programme fourni

Plus d'articles