Nous suivre Acteurs du sport

Équitation : la réussite au galop

Denis Cheminade • denischeminade@gmail.com

ILS ONT DIT...
L'équitation participe au développement des territoires et nous souhaitons que les collectivités accueillent nos structures pour ce qu'ils sont : des acteurs sportifs comme les autres . Bernard Pavie, président du Comité national de tourisme équestre

Poney école : 150 000 écoliers découvrent le cheval
Des vacances de Pâques 2013 jusqu'aux grandes vacances, l'opération Poney école organisée par la Fédération française d'équitation en partenariat avec le ministère de l'éducation devrait accueillir gratuitement, pendant une demi-journée, 150 000 enfants des écoles primaires dans les poneys clubs. Le site : poneyecole.ffe.com a été mis en place par la fédération pour favoriser le contact entre les clubs d'équitation « labellisés Poney Club » (ils sont 1 600) et les écoles primaires. Fin mai 2013, plus de 800 clubs avaient décidé de participer à l'opération et mis en ligne les créneaux qu'ils offraient. Fin mai toujours, malgré les conditions climatiques, 1 700 classes du primaire avaient déjà réservé sur le site, alors l'opération devait battre son plein courant juin. Dans le club, l'activité est organisée en deux ateliers, un autour de l'équitation : un baptême équitation dans le manège, poney tenu en main, l'autre de connaissance du milieu : découverte du club, du poney, et de tout ce qui tourne autour de la vie du club et du poney. Chaque enfant participe alternativement aux deux ateliers. Un temps d'échange, la remise de diplômes clôt la demi-journée. Sur le site, l'enseignant dispose de fiches qui lui permettront de préparer la sortie et de lier le monde du poney aux apprentissages fondamentaux. Ainsi en mathématiques, on peut calculer le poids d'un cheval, la distance qu'il parcourt, les quantités de nourriture qu'il faut lui donner...

En crise en 2005, la Fédération française d'équitation a su rebondir engrangeant depuis une dizaine d'années des progressions de licences à deux chiffres. Une évolution qui fait d'autant plus rêver que l'équitation réussit à conjuguer pratique de masse et haut niveau. Les raisons d'une réussite.

La Fédération française d'équitation (FFE) organise l'ensemble des activités équestres en France. Cela n'a pas toujours été le cas. Pendant de longues années, trois organismes se sont partagés les activités équestres : à la FFE la gestion des cavaliers adultes, au Poney club l'encadrement des enfants, à l'Association nationale pour le tourisme équestre (ANTE) l'équitation de -loisir.

 

3e fédération olympique

En 2000, au terme d'un processus difficile, les trois organismes ont fusionné en un organisme unique, l'actuelle FFE. À ce moment-là, la FFE compte 435 000 licenciés. Mais en 2004 les licences sont invalidées et en 2005 le ministère des sports lui retire son agrément. Aujourd'hui, pourtant, plus de 700 000 personnes sont licenciées à la FFE, sans compter les deux millions de personnes qui montent de manière occasionnelle. Pendant une dizaine d'années, la fédération a enregistré des augmentations de licences à deux chiffres. Même si la courbe s'infléchit aujourd'hui, la progression demeure et la FFE est devenue par ses effectifs la troisième fédération olympique. On estime à près d'un million le nombre d'équidés ; 56 % des parents se disent prêts à inscrire leurs enfants dans un centre équestre ; 53 % des Français déclarent avoir envie de vacances équestres.

En chiffres (2012)
- 706 000 licenciés (+ 60 % en dix ans). - 3e fédération olympique. - 8 400 centres équestres affiliés. - 1 200 000 engagements en compétition. - 270 000 galops (diplômes) délivrés. - 30 disciplines de compétition. - 15 000 salariés actifs dans les centres (l'équitation est le premier employeur sportif). - 1 parc équestre fédéral : Lamotte-Beuvron. - Budget fédéral : 34 millions d'euros. - 111 salariés et 13 cadres d'État. Fédération française d'équitation Parc équestre 41600 Lamotte-Beuvron www.ffe.com

 

La vie autour de l'animal

Cet engouement s'appuie sur une tendance forte qui privilégie l'écologie, la nature, l'évasion. L'urbanisation, les évolutions des techniques agricoles font que la connaissance non seulement de la nature mais aussi des légumes, des fruits, des animaux domestiques disparaît. Le cheval répond à cette demande, comme à celle des parents qui recherchent pour leurs enfants une activité éducative aux valeurs éprouvées. Dans les villes, le club d'équitation est souvent la dernière entreprise agricole, le dernier endroit où on peut côtoyer les grands animaux. La fédération y répond en accordant dans l'apprentissage du cavalier une place importante à la connaissance du cheval, aux soins à lui apporter, à la vie dans le club autour de l'animal. La séance d'équitation ne se résume pas à une heure de manège. Elle consiste à préparer sa monture, la soigner, la conduire au pré. Le club est un lieu de vie, de contact avec la nature, de sociabilité autour du cheval.

 

Rendre l'équitation accessible

Mais le cœur de la réussite de la fédération c'est sa politique en faveur de l'accessibilité. La France est un cas à part. En Allemagne, par exemple la priorité consiste à former le cavalier (cours particuliers) jusqu'à ce qu'il accède à l'autonomie et soit capable de s'acheter un cheval. « Nous avons suivi une démarche différente » explique -Frédéric Bouix, délégué général de la fédération. « Nous avons privilégié la mutualisation des infrastructures, des montures, des éducateurs avec un objectif : rendre l'équitation accessible à tous. Ce modèle qui était celui des poneys clubs a été appliqué à l'ensemble de la fédération sous l'impulsion de Serge Lecomte ». Et on le constate avec succès.

 

Au service des clubs

Puisque les clubs sont les portes d'entrée de l'équitation, la fédération est organisée pour leur faciliter la tâche en leur apportant les services nécessaires :

- licences ;

- organisation de compétitions ;

- activités fédérales, manifestations, événements promotionnels exemple opération poney école (cf. encadré) ;

- diplômes fédéraux matérialisant la progression des cavaliers : galops ;

- démarche qualité : labels ;

- service juridique (4 personnes) ;

- un centre d'appel dédié aux clubs

Elle intervient également pour positionner l'activité auprès des pouvoirs publics et des institutionnels, pour améliorer le statut fiscal des activités, pour surveiller les réglementations concernant les transports d'animaux, les vaccinations, la traçabilité, tout ce qui impacte la vie des clubs et de la filière équine.

 

Culture d'entreprise

Un club équestre ne peut pas être géré comme n'importe quelle association sportive. Il doit souvent prendre en charge lui-même ses investissements et surtout il vit autour d'un animal 24 heures sur 24, 365 jours par an. C'est pour cela que les clubs sont le plus souvent organisés sous la forme d'entreprises, agricoles le plus souvent. Et comme le Code du sport l'autorise, la fédération permet à ces entreprises d'accéder au statut de membre à part entière. Aujourd'hui, les deux tiers des membres de la fédération sont des entreprises et la fédération fédère la quasi-totalité des structures existantes. Avec elles, la France organisera pour la première fois en 2014, en Normandie les Jeux Mondiaux de l'équitation. Ce qui montre bien que culture de l'excellence et développement des pratiquants sont parfaitement compatibles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Épinal fabrique de la transversalité

Épinal fabrique de la transversalité

Épinal a lancé en 2017 une initiative originale qui incite des associations sportives, culturelles, sociales et éducatives à se rassembler pour conduire un projet commun. Transversalité sur le terrain mais pas[…]

Suresnes, terre de sport

Suresnes, terre de sport

Grâce au padel, Rochefort veut diversifier ses recettes

Grâce au padel, Rochefort veut diversifier ses recettes

[Interview] : Hubert Picquier, élu en charge du développement des clubs et du padel à la FFT

[Interview] : Hubert Picquier, élu en charge du développement des clubs et du padel à la FFT

Plus d'articles