Nous suivre Acteurs du sport

Entre le sport pour tous et le haut niveau, Massy vise l'équilibre

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

3 questions à ...
Dawari Horsfall, maire adjoint, délégué aux sports Pourquoi avoir organisé des assisesdu sport? Il s'agissait avant tout de faire un état des lieux de l'impact de la politique sportive mise en œuvre jusqu'alors et d'identifier les besoins émergents par le biais d'une concertation la plus large possible. L'objectif consistait à élaborer un projet sportif adapté à l'évolution des pratiques sportives et à la restructuration urbaine en cours, d'identifier les effets de la loi « Notre » dans le domaine sportif et préciser le rôle de la communauté d'agglomération sur le développement du sport de haut niveau. Le contexte économique imposait de prioriser les actions. La forte participation des représentants du mouvement sportif, du secteur de l'éducation, des acteurs institutionnels et plus largement des habitants, a permis de construire un projet sportif de territoire. Comment les retrouve-t-on dans le projet sportif de la ville? L'équilibre entre le sport pour tous et le sport de haut niveau a été réaffirmé lors des assises du sport. La montée en performance de plus de dix clubs sportifs et l'émergence de nouvelles attentes (sport loisir, sport de pleine nature, sport santé, sport urbain), devant être prises en compte, la ville a donc décidé de soutenir les projets répondant à ces objectifs, et notamment en vue d'accompagner le développement du sport féminin et des activités handisport et sport adapté. Un plan pluriannuel de création et de rénovation d'équipements sportifs, intégrant les contraintes budgétaires de la ville, a été conçu afin d'offrir les meilleures conditions de pratiques sportives à la population massicoise, libres ou associatives. Quelles sont les perspectives au-delà du mandat actuel? La ville comprend deux quartiers prioritaires. L'approche éducative est primordiale et reste un levier incontournable pour assurer une insertion, voire une inclusion de chaque habitant au sein de la société française et dans la sphère du travail. La promotion des activités physiques passe aussi par le numérique. Nous avons déjà développé un site internet performant. Nous allons, dans les années à venir, accompagner les associations et les habitants à utiliser la technologie pour favoriser la communication et le partage.

Fiche technique
- Ville de Massy: 47000 habitants. - Service des sports: 77 agents. - 90 équipements sportifs. - 67 associations sportives. - 63 disciplines sportives. - 10 disciplines (nationales ou internationales). - 15000 adhérents dont 11000 Massicois (soit plus de 23 % de la population). - Budget de fonctionnement de la ville: 87 M€. - Budget du service des sports: 5,2 M€, soit 6 % du budget de fonctionnement. - Communauté Paris Saclay: 27 communes pour 300000 habitants.

3 questions à ...
Dawari Horsfall, maire adjoint, délégué aux sports Pourquoi avoir organisé des assisesdu sport? Il s'agissait avant tout de faire un état des lieux de l'impact de la politique sportive mise en œuvre jusqu'alors et d'identifier les besoins émergents par le biais d'une concertation la plus large possible. L'objectif consistait à élaborer un projet sportif adapté à l'évolution des pratiques sportives et à la restructuration urbaine en cours, d'identifier les effets de la loi « Notre » dans le domaine sportif et préciser le rôle de la communauté d'agglomération sur le développement du sport de haut niveau. Le contexte économique imposait de prioriser les actions. La forte participation des représentants du mouvement sportif, du secteur de l'éducation, des acteurs institutionnels et plus largement des habitants, a permis de construire un projet sportif de territoire. Comment les retrouve-t-on dans le projet sportif de la ville? L'équilibre entre le sport pour tous et le sport de haut niveau a été réaffirmé lors des assises du sport. La montée en performance de plus de dix clubs sportifs et l'émergence de nouvelles attentes (sport loisir, sport de pleine nature, sport santé, sport urbain), devant être prises en compte, la ville a donc décidé de soutenir les projets répondant à ces objectifs, et notamment en vue d'accompagner le développement du sport féminin et des activités handisport et sport adapté. Un plan pluriannuel de création et de rénovation d'équipements sportifs, intégrant les contraintes budgétaires de la ville, a été conçu afin d'offrir les meilleures conditions de pratiques sportives à la population massicoise, libres ou associatives. Quelles sont les perspectives au-delà du mandat actuel? La ville comprend deux quartiers prioritaires. L'approche éducative est primordiale et reste un levier incontournable pour assurer une insertion, voire une inclusion de chaque habitant au sein de la société française et dans la sphère du travail. La promotion des activités physiques passe aussi par le numérique. Nous avons déjà développé un site internet performant. Nous allons, dans les années à venir, accompagner les associations et les habitants à utiliser la technologie pour favoriser la communication et le partage.

Fiche technique
- Ville de Massy: 47000 habitants. - Service des sports: 77 agents. - 90 équipements sportifs. - 67 associations sportives. - 63 disciplines sportives. - 10 disciplines (nationales ou internationales). - 15000 adhérents dont 11000 Massicois (soit plus de 23 % de la population). - Budget de fonctionnement de la ville: 87 M€. - Budget du service des sports: 5,2 M€, soit 6 % du budget de fonctionnement. - Communauté Paris Saclay: 27 communes pour 300000 habitants.

La ville de Massy a engagé une profonde restructuration urbaine qui a permis de redessiner l'espace urbain en y intégrant des équipements sportifs. Pour accompagner cette évolution, un travail important de concertation a été conduit avec les habitants et tous les acteurs sportifs du territoire. La prééminence du sport pour tous et l'importance du sport de haut niveau ont été réaffirmés.

En préalable à la définition de sa future politique sportive, les habitants et les acteurs sport massicois ont été invités à se prononcer, en 2015 et 2016, sur leurs attentes. Une enquête ouverte sur le site internet de la ville, des entretiens avec les représentants des associations sportives et des établissements scolaires ont été suivis d'ateliers citoyens thématiques ouverts à tous les habitants.

Ces assises du sport ont permis d'identifier cinq axes de politiques sportives déclinées sous forme d'actions à poursuivre, à modifier ou à créer. Elles ont notamment réaffirmé la prééminence du sport pour tous et l'importance du sport de haut niveau.

 

Éducation par le sport

À l'école, la ville soutient l'éducation physique et sportive (EPS) dans les établissements primaires avec 2500 heures d'intervenants par an. Neuf activités sportives sont au programme. Les activités périscolaires complémentaires proposent des découvertes et initiations à thématique sportive. Les trente-quatre établissements scolaires de tous niveaux bénéficient de plus de 15300 heures/an de mise à disposition d'équipements sportifs.

Trois sections sportives ont été créées au sein des collèges (natation, rugby, handball) et deux sections sportives au sein des lycées (handball, rugby). Une troisième section sportive va être créée dans le cadre d'un partenariat avec le club d'escalade.

Les actions d'éducation par le sport ont été lancées dès 2016, et les associations sportives porteuses de projets d'insertion par le sport, de développement de la pratique féminine, du handisport et du sport adapté bénéficieront d'un soutien financier supplémentaire de la ville.

 

Intergénérationnelle

Le sport (futsal, zumba, gymnastique douce...) est omniprésent dans les espaces de proximité. L'approche intergénérationnelle est favorisée; 450 enfants, jeunes et adultes en bénéficient.

Le dispositif Massy Maxi Sport propose des événements et des stages gratuits aux enfants et jeunes de 10 à 16 ans durant les vacances scolaires.

Le dispositif « chèque activités jeunes » favorise l'accès à la pratique sportive, par le biais d'un soutien financier pour les familles à revenu modeste.

Par ailleurs, la formation liée à la gestion des associations, mise en place depuis plusieurs années, est renforcée par des formations à thématiques sportives, choisies après enquête auprès des destinataires. La ville accompagne les projets de mutualisation de formations diplômantes destinées à l'encadrement des associations sportives. Les employés des entreprises ont la possibilité d'avoir accès gratuitement à des vestiaires pendant la pause méridienne afin de pouvoir pratiquer librement des activités sportives de pleine nature: randonnée sportive, footing, marche nordique...

 

Réseau intercommunal

La dynamique intercommunale est déjà lancée dans les clubs, qui créent des ententes sportives, entre les villes de la communauté d'agglomération. Ainsi le club de judo Flam91, n° 2 français en 2016 avec cinq judokas présents à Rio, est composé de dix communes.

La communauté d'agglomération aborde, dans son projet de territoire, la thématique sportive afin de préciser son rôle dans la promotion et le développement du sport et particulièrement dans le soutien au sport de haut niveau. Elle facilite l'accès aux équipements sportifs avec des navettes gratuites, des pistes cyclables...

Un réseau de professionnels des services des sports s'est constitué afin de mutualiser certains moyens et d'alimenter la réflexion des élus.

 

Espace public

Des équipements ont été créés pour favoriser la pratique en milieu urbain et naturel. Le premier site de street workout, conçu sur la base d'un projet construit avec les jeunes du quartier, a immédiatement démontré sa pertinence. La mixité des équipements de street workout et de fitness a favorisé l'émergence d'un espace de rencontre intergénérationnel et de mixité des publics. Le parcours de course d'orientation avec 60 bornes, ouvert à tous, a trouvé très rapidement son public auprès des établissements scolaires de tous niveaux mais aussi des pratiquants libres.

Des événementiels reliant les mondes du sport et de la culture sont régulièrement organisés tel qu'un spectacle de danse dans l'espace urbain, créé par une chorégraphe avec la participation des joueurs du club de rugby. Plus de 800 manifestations sont ainsi organisées par an, tels les championnats de France de BMX, d'escalade, de natation chez les jeunes, les galas de boxe de niveau international, le premier championnat de France d'handi-escalade, mais aussi les matchs des équipes professionnelles de handball (pro D2) et de rugby (fédéral 1/pro D2).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le MPGP n'est peut être pas aussi engageant sur le plan juridique que le libellé peut le laisser penser - Interview de Eric de Fenoyl

Le MPGP n'est peut être pas aussi engageant sur le plan juridique que le libellé peut le laisser penser - Interview de Eric de Fenoyl

Interview de Eric de Fenoyl, Avocat associé au cabinet TAJ Sur le plan juridique, quel est le principal avantage du MPGP? La caractéristique essentielle du contrat est dans le libellé: la globalité.[…]

Le marché global de performance:  un effet de mode?

Le marché global de performance: un effet de mode?

Le handball pense le coup d'après

Le handball pense le coup d'après

Roller et skate veulent jouer collectif

Roller et skate veulent jouer collectif

Plus d'articles