Nous suivre Acteurs du sport

abonné

En Savoie, le sport sur prescription

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En Savoie, le sport sur prescription

750643

© ©WavebreakmediaMicro - stock.adobe.com

Lancé en 2014, le dispositif Bouger sur prescription s’adresse à tous ceux qui ne pratiquent pas ou pas assez d’activité physique, soit 40 % des Savoyards. Après cinq années de fonctionnement, le désormais nommé Dapap, pour dispositif d’accompagnement à la pratique d’activités physiques et sportives, intervient aussi bien en ville que dans les vallées rurales.

Les dispositifs en faveur du sport-santé sont en plein essor depuis quelques années. Dans ce domaine, la Savoie a été pionnière. Dès 2011, d’une rencontre entre un ostéopathe de Chambéry et l’équipe de l’agence Écomobilités, spécialisée dans le développement des mobilités douces, a émergé l’idée de promouvoir la prescription – orale ou écrite – d’activité physique par les professionnels de santé. Après quelques échanges avec le médecin chargé du sport à la direction régionale jeunesse et sports (DRJS), un groupe de travail était monté pour réfléchir au développement d’une offre de services d’éducateurs sportifs spécialisés aux personnes qui en ont besoin dans un dispositif à visée départementale. Au cœur du projet, pour accompagner techniquement et financièrement les acteurs impliqués, la DRJS avance avec la volonté de tenir compte du contexte budgétaire, et notamment de la diminution des moyens du ministère des Sports, laquelle s’est concrétisée localement par une baisse des effectifs de 6 à 2,5 professeurs de sport. Il fallait donc assurer la survie du futur dispositif en dehors du cadre[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le confinement a augmenté l’envie de sport

Le confinement a augmenté l’envie de sport

Selon une étude d’Urban Sports Club, 89 % des Français estiment qu’avoir une activité physique favorise le bien-être et fait du bien au moral. Et la pandémie du Covid-19 a encore[…]

Et à la fin ce sont les collectivités qui sont appelées à mettre la main à la poche

Et à la fin ce sont les collectivités qui sont appelées à mettre la main à la poche

Projet de loi de finances : il pleut des amendements pour soutenir le sport

Projet de loi de finances : il pleut des amendements pour soutenir le sport

France Urbaine très critique envers le COJOP et le Gouvernement

France Urbaine très critique envers le COJOP et le Gouvernement

Plus d'articles