Nous suivre Acteurs du sport

Dole forme ses maîtres nageurs

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

Sujets relatifs :

, ,

En attendant le décret
Cette initiative nous ramène à l'absence de décret d'application concernant la possibilité de passer l'examen composé d'épreuves ponctuelles comme en dispose l'article D.212-24 du code du sport. Cela permettrait de réduire les coûts de formation, de permettre aux jeunes d'obtenir ces diplômes, et de faire face à la pénurie de MNS. Mais pour cela, il faudrait que l'État mette en œuvre ses propres textes réglementaires... à moins que le mercantilisme des formations professionnelles soit d'intérêt général.

Face à la pénurie de maîtres-nageurs sauveteurs et au développement de nouvelles pratiques, la ville de Dole a confié à un organisme de formation spécialisé la mise en place d'une formation adaptée.

Qui aurait pensé, il y a une dizaine d'années que l'emploi des titulaires d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités aquatiques et de la natation (BPJEPS AAN) s'orienterait vers l'animation des cours d'aquafitness, aquaboxing, aquabike... La culture du brevet d'éducateur sportif des activités de la natation (BEESAN) incitait à l'enseignement et à l'entraînement en natation associé à la surveillance des usagers en piscine municipale.

 

Bien-être aquatique

Mais l'explosion du commerce sportif a vu se développer les salles de remise en forme qui ont su optimiser les bassins au point d'en faire un statut premium très recherché par la clientèle. Terminé le cours austère devant le bassin, on observe une scénographie adaptée au public, une musicalité entraînante et un sourire des animateurs indispensable au bien-être de l'usager. Ces éducateurs sportifs vendent du bien-être aquatique et ça marche! Si les salles de remise en forme l'ont compris depuis longtemps, les collectivités ont entrepris de moderniser leurs bassins existants pour améliorer l'attractivité des structures et donc la rentabilité de celles-ci. Mais il faut pour cela former des professionnels du bien-être aquatique qui peuvent si possible surveiller les bassins quand cela est nécessaire.

450 % de dérogations

Comme dans toutes les régions de France, le manque de maîtres-nageurs sauveteurs (MNS) en Franche-Comté a conduit les autorités préfectorales à utiliser le principe dérogatoire autorisant les titulaires du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) à intervenir en piscine municipale en lieu et place des MNS. Le département du Doubs a ainsi connu ces dernières années une augmentation de 450 % de dérogations octroyées. Ce phénomène est principalement lié au coût prohibitif des formations qui peuvent atteindre 7000 euros. Contrairement aux idées reçues, il n'existe aucune obligation de volume horaire pour la formation BPJEPS en général, ni pour le BPJEPS AAN. En effet, l'article D.212-27 du code du sport dispose que le BPJEPS est préparé par trois voies distinctes, à savoir: la formation initiale, la voie de l'apprentissage et la formation continue. Seule la formation initiale impose un volume horaire de 600 heures en centre.

Forte de ce constat, « la collectivité s'est interrogée sur les modalités organisationnelles du BPJEPS AAN et notamment les choix effectués par les organismes de formation. La formation professionnelle est lucrative et peu compatible avec les valeurs du service public », indique Alain Hamida, directeur des sports du Grand Dole. La ville a confié à un organisme de formation spécialisé dans le sport la mise en place d'une formation adaptée à ces nouveaux enjeux et financièrement accessible. L'organisme retenu a ainsi pu proposer des formations BPJEPS AAN de 259 heures dont 163 heures en centre (UC4 à 10) pour un coût de 2 350 euros sur une durée de quatre mois. La formation est habilitée par la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) sur la base de la formation continue comme le prévoit l'article D.212-27. Au cours du premier semestre 2015, une première promotion de BNSSA a été formée pour répondre aux besoins opérationnels de la saison estivale de la commune et du département. Une -deuxième promotion de BNSSA a été organisée sur le second semestre de 2015 et une troisième est prévue au premier semestre 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles