Nous suivre Acteurs du sport

Crêtes préardennaises: une animation sportive itinérante en milieu rural

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

Un prix du vivre ensemble
L'Agence pour l'éducation par le sport a délivré le 28 janvier dernier à ce projet le prix du « Vivre ensemble sur les territoires » dans le cadre de l'opération « Fais-nous rêver-Fondation GDF-SUEZ ». La présentation du projet est disponible à l'adresse: http://www.educationparlesport.com/office-danimation-des-cretes-preardennaises-champagne-ardennes/

Le contexte rural et isolé du territoire de la communauté de communes des Crêtes préardennaises a incité l'office d'animation à mettre en place le projet itinérant « Fabrik'Anim » pour faciliter l'accès des jeunes aux activités sportives et culturelles.

La communauté de communes des crêtes préardenneaises comprend 95 communes pour 21000 habitants, la ville centre ne comptant que 1500 habitants. La distance d'un endroit à l'autre du territoire peut atteindre 70 km. En matière d'infrastructures sportives, seulement cinq gymnases sont répertoriés dont trois vraiment opérationnels.

 

Un besoin d'animation

Face à cette situation, il a été créé dès 2006 un office d'animation des Crêtes préardennaises. Ses sept éducateurs interviennent sur différents champs: les écoles, le périscolaire, les clubs sportifs, un centre de formation des apprentis, le multimédia, le théâtre... L'association organise également des événementiels tels que la fête du sport de l'intercommunalité, quatorze dates de café-concert, un cinéma itinérant une fois par mois, mais aussi des sensibilisations à la citoyenneté dans les écoles et les collèges. Le besoin s'est fait sentir de proposer des animations aux jeunes pendant les vacances. Face au nombre de communes et à la dispersion des jeunes, le choix a été fait de lancer un concept d'animations itinérant dénommé « Fabrik'Anim ».

 

Sous forme de découverte

Cette initiative originale consiste à proposer pendant les vacances scolaires en demi-journée ou en journée des animations sous la forme de découverte. Cela peut être des activités traditionnelles du type basket ou football, mais aussi innovantes telles que le tchoukball ou le bumball. Les animations ne sont pas seulement sportives avec des propositions de multimédia ou d'activités culturelles. Des outils spécifiques sont également développés avec notamment les malles thématiques « sport-santé », « sport et utilisation des réseaux sociaux », « sport et premiers secours ».

 

2 à 3 euros par demi-journée

En matière d'activités sportives, trois éducateurs se déplacent donc chaque jour sur une commune différente. Ils proposent un ramassage avec un minibus pour les jeunes les plus éloignés ou sans moyen de locomotion. Le tarif demandé est de 2 à 3 euros pour la demi-journée et de 6 à 8 euros pour la journée; le tarif appliqué dépend de la nature de l'activité. En effet, les éducateurs sont obligés de s'adapter au site sur lequel ils arrivent dans la mesure où ce n'est pas toujours un équipement sportif: un sentier, un champ, une forêt, une place... L'information est faite via les 95 mairies, les collèges et écoles mais aussi dans un contact direct avec les jeunes lors d'échanges plus informels avec les éducateurs pendant des périodes de classe. Un programme est établi pour chaque vacance scolaire avec l'ensemble des lieux de rendez-vous pour chaque jour.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles