Nous suivre Acteurs du sport

Clermont-Ferrand : « Mercredi, c'est permis »

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

Sujets relatifs :

,

L'organisation des activités
Les lundi, mardi, jeudi et vendredi, le temps d'enseignement se termine à 16 heures. Le Smap organise le temps scolaire de 16 heures à 18 heures décomposé ainsi : de 16 heures à 16 h 30 un temps récréatif, de 16 h 30 à 17 heures une étude surveillée, de 17 heures à 18 heures un temps ludo-éducatif. Le mercredi, le temps d'enseignement se termine à 11 h 45. De 13 h 45 à 18 heures, il est proposé un temps ludo-éducatif dont l'école municipale des sports. Les enfants inscrits sur ces activités peuvent bénéficier d'un service de restauration.

La ville de Clermont-Ferrand a mis en œuvre les nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013. En confortant notamment une offre sportive très conséquente le mercredi après-midi.

La décision de mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires dès septembre 2013 a été prise en janvier de la même année. La ville ne disposait toutefois pas de référence expérimentale. Le choix a été de considérer l'année scolaire 2013-2014 comme une année de transition et de concertation pour la mise en œuvre du projet éducatif territorial dès la rentrée 2014.

 

Chef de file

La communauté éducative était divisée sur les modalités d'application de la réforme, notamment les options horaires. Par ailleurs, l'approche transversale du projet s'est heurtée à la verticalisation des organisations. La ville s'est donc retrouvée chef de file. Elle a dû composer avec les intérêts contradictoires, des approches parfois convergentes, parfois différentes, entre les différents acteurs : parents, directeurs d'école, services... Il a aussi été nécessaire également de bien appréhender les différences réglementaires, notamment en matière de qualification de l'encadrement, entre le Code du sport et le Code de l'action sociale et des familles.

 

Réussite au rendez-vous

Le choix s'est appuyé sur une forte tradition à Clermont-Ferrand avec « Mercredi, c'est permis » et les écoles municipales des sports. La direction des sports intervient plus spécifiquement sur le temps ludo-éducatif avec des activités culturelles et sportives. Elle donne la possibilité aux enfants de pratiquer vingt et une disciplines sportives et développe un service de transport conséquent (sept à seize bus par jour) afin de permettre à chacun de pratiquer l'activité de son choix. Malgré quelques ajustements nécessaires dans la mise en place rapide de ce dispositif, la réussite est au rendez-vous. Le nombre d'enfants accueillis dans le cadre du service municipal d'accueil postscolaire (Smap) est passé de 2 300 à près de 4 000. Pour le mercredi, l'accueil de loisirs sans hébergement est passé de 605 à 1560 enfants, dont plus de 700 qui ont souhaité participer aux activités sportives de l'école municipale des sports de l'après-midi qui accueille près de 1500 enfants. Ce niveau de fréquentation est également lié à un rapport qualité/prix très intéressant puisque le prix a été fixé à 43 euros pour l'année.

Un formidable outil managérial

Ce bilan, globalement très positif, amène à tirer un certain nombre d'enseignements. Le nombre d'enfants à accueillir sur les activités sportives nécessite de redéployer les éducateurs sportifs municipaux et d'augmenter le nombre de vacataires. La mise en place et la gestion du dispositif sont chronophages pour les équipes mobilisées et il est nécessaire d'avoir un chef de projet entièrement affecté. En interne à la collectivité, c'est l'occasion de développer le partage progressif d'une culture commune. La réforme devient dès lors un formidable outil managérial. Il convient cependant d'être vigilant sur la conduite du changement pouvant entraîner d'éventuels mouvements sociaux tant en interne qu'en externe.

Contact : Jacques Quantin, jquantin@ville-clermont-ferrand.fr

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles