Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Caen: le stade d'Ornano, sous gestion directe du club de football

David Picot • david1picot@yahoo.fr
Caen: le stade d'Ornano,  sous gestion directe  du club de football

© SM Caen / Maryvonne Desdoits

Propriété de la ville de Caen (Calvados), le stade Michel-d'Ornano a été cédé en gestion directe au club de football professionnel gestionnaire du stade Malherbe en juillet 2016. Un projet présenté comme « gagnant-gagnant » sur lequel la ville conserve un droit de regard.

Le 1er juillet 2016, le club de football du Stade Malherbe de Caen (SMC) a récupéré les clés dustade Michel-d'Ornano, par la faveur d'une convention liant les deux entités jusqu'en 2028. «À la base, la démarche est conjointe », explique Jean-François Salomon, le directeur des sports à la ville de Caen. À l'époque, contexte de la baisse des dotations oblige, la nouvelle équipe municipale arrivée aux affaires deux ans auparavant, souhaite recentrer ses subsides en direction du sport amateur. Dans le même temps, le club de football exprimait sa volonté de se développer sur le plan économique et de dégager de nouvelles sources de revenus à travers le stade. En y organisant par exemple des séminaires ou[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le MPGP n'est peut être pas aussi engageant sur le plan juridique que le libellé peut le laisser penser - Interview de Eric de Fenoyl

Le MPGP n'est peut être pas aussi engageant sur le plan juridique que le libellé peut le laisser penser - Interview de Eric de Fenoyl

Interview de Eric de Fenoyl, Avocat associé au cabinet TAJ Sur le plan juridique, quel est le principal avantage du MPGP? La caractéristique essentielle du contrat est dans le libellé: la globalité.[…]

Le marché global de performance:  un effet de mode?

Le marché global de performance: un effet de mode?

Le handball pense le coup d'après

Le handball pense le coup d'après

Roller et skate veulent jouer collectif

Roller et skate veulent jouer collectif

Plus d'articles