Nous suivre Acteurs du sport

abonné

Caen joue la carte « réseaux »

David Picot • david1picot@yahoo.fr

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Caen joue la carte « réseaux »

© Ville de Caen

À Caen, les acteurs se sont lancés en s’appuyant sur une base de médecins préalablement formés. Et après avoir consolidé les liens entre les deux milieux : le sport et la santé.

« Nous avons lancé notre dispositif de sport-santé sur ordonnance en septembre 2017 », souligne Gérard Hurelle, adjoint au maire de Caen, dans le Calvados, en charge des solidarités, du lien intergénérationnel, de la santé et du handicap. Un timing qui, contrairement aux apparences, n’est pas lié à la publication du décret de fin 2016. « Nous avons commencé à travailler sur ce sujet, en amont ».

 

Former les médecins

Tout a commencé par un rapprochement avec le CHU de la ville pour former des médecins à la prescription. « Car sans eux, il n’y a pas de dispositif », complète Jean-François Salomon, le directeur des sports. « Ensuite », poursuit-il, « nous nous sommes penchés sur les différents réseaux : les professionnels de santé d’un côté (Union régionale des médecins libéraux[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Gouvernance territoriale du sport : les collectivités sous tutelle ? Les élus l'ont-ils bien compris ?  par Patrick Bayeux

Gouvernance territoriale du sport : les collectivités sous tutelle ? Les élus l'ont-ils bien compris ? par Patrick Bayeux

Le projet de décret relatif aux conférences régionales du sport et aux conférences des financeurs du sport va être une nouvelle fois examiné au Conseil d’État vendredi puis[…]

Sport : un rapport du Sénat pointe « le désengagement de l’État »

Sport : un rapport du Sénat pointe « le désengagement de l’État »

Plan de relance dans le sport : pour France urbaine le compte n’y est pas

Plan de relance dans le sport : pour France urbaine le compte n’y est pas

Plan de relance : le sport au rattrapage récupère 120 millions d’euros sur 2 ans

Plan de relance : le sport au rattrapage récupère 120 millions d’euros sur 2 ans

Plus d'articles