Nous suivre Acteurs du sport

Brest trouve le rythme

Jacques Vergnes - jvergnes@regionpaca.fr

CHIFFRES CLÉS
• 145 600 habitants. • 8 100 enfants scolarisés dans l'enseignement public. • 4 000 enfants scolarisés dans l'enseignement privé. • 35 groupes scolaires (70 écoles). • 450 agents travaillant dans les écoles. • Coût de la réforme conforme à la moyenne nationale : 150 euros par enfant et par année.

Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, Brest propose à chaque élève de bénéficier de deux séances d'activités à partir de 15 h 30. Cela permet d'aller à la rencontre de nouveaux publics en maintenant la qualité de l'offre initiale. À condition de trouver la bonne organisation.

Le choix de la ville de Brest s'est fait après un processus de réflexion très structuré. Un suivi a été mis en place dans le cadre d'une école expérimentale dès 2009.

 

Pilotage transversal

Depuis avril 2012, un pilotage transversal du projet a été initié. Un questionnaire adressé aux écoles, aux associations et aux parents d'élèves, a permis d'aborder la phase de dialogue. Celui-ci s'est organisé par quartier dans la logique du projet éducatif local. La gestion de projet est traditionnelle mais efficace : comité de pilotage politique avec six adjoints au maire thématiques, un comité technique composé de quatre directions opérationnelles (éducation, sports, culture et vie associative) et trois directions ressources (ressources humaines, finances et communication), une cellule projet et des groupes de travail avec les partenaires extérieurs à la collectivité.

 

Deux groupes

Le principe retenu est celui d'organiser le temps scolaire en deux groupes d'école : le groupe A qui termine à 15 h 10 les lundis et jeudis et le groupe B qui termine à 15 h 10 les mardis et vendredis. Ce temps de 15 h 10 à 16 h 30 est utilisé pour de l'activité non scolaire. Pour assurer une prestation d'activités quatre après-midi par semaine, les services de la ville se sont appuyés sur un redéploiement horaire des agents titulaires et un appel aux vacataires (65 %), et sur une offre associative (35 %). Le forfait de rémunération attribué aux associations est de 30 euros par séance de 1 h 20. Les associations sportives ont cependant répondu faiblement puisqu'elles ne sont que quatorze dans ce dispositif.

 

Maintenir la qualité de l'offre

L'ambition de la municipalité était d'investir le temps non scolaire par l'intermédiaire des éducateurs sportifs et de quartiers et en associant les associations sportives. Pour maintenir la qualité des apprentissages, des réorganisations ont été nécessaires. Par exemple, pour la natation, le temps d'apprentissage est passé de 45 à 40 minutes. Ceci s'est accompagné d'une réorganisation du planning avec les conseillers pédagogiques de circonscription et le coordinateur de la direction diocésaine (liée à l'importance de l'enseignement catholique en Bretagne) et d'une augmentation de l'offre grâce au mercredi avec quatre créneaux supplémentaires. Ces mesures ont permis de dégager 100 créneaux hebdomadaires, soit une légère augmentation. En matière de nautisme, activité fortement ancrée à Brest, le dispositif permet une légère augmentation du nombre d'élèves avec l'ouverture du créneau du mercredi matin.

 

Levier supplémentaire

Une des opportunités consistait aussi à développer l'activité sociosportive dans les quartiers de 15 h 10 à 16 h 30 par la prise en charge d'élèves dans six écoles en réseau réussite scolaire et en dispositif de réussite éducative. Les interventions sur le temps non scolaire constituent en effet un levier supplémentaire pour sensibiliser de nouveaux publics et augmenter le niveau des activités physiques au quotidien. L'expérience fait toutefois ressortir quelques points de vigilance sur le calendrier, la planification des équipements, la gestion des temps de transitions et de déplacements, la gouvernance du projet. Parmi les points positifs, le service note le maintien de la pratique sportive sur le temps scolaire, de nouvelles interventions du service des sports et quartiers sur le temps périscolaire et des liens renforcés entre les services.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles