Nous suivre Acteurs du sport

Bourg-en-Bresse: le sport se développe par l'intercommunalité

Jacques Vergnes . jvergnes@maregionsud.fr

Chiffres clés
- 300000 € générés en moyenne par an par le tissu économique local pour l'organisation de rencontres sportives officielles (frais de sécurité, buvettes/réception, hôtellerie, logistique, etc.), soit en moyenne 6500 € par match. - 40 ETP (hors joueurs et staff pro) générés grâce au sport professionnel. - 195000 €: charges centre de formation de la JL Bourg (loyers appartements, hébergement, transport, scolarité, etc.). - Cumul du budget des 3 clubs professionnels: 15 M€ (FBBP01: 7,5 M€, JL Bourg basket: 4,5 M€, USBPA: 3 M€). - Cumul partenariats Agglo + Ville: 1 M€.

Bourg-en-Bresse: le sport se développe par l'intercommunalité

© ca3b

La communauté d'agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse s'est progressivement dotée de la compétence sportive dans une logique de subsidiarité avec ses communes membres. Elle intervient sur les infrastructures, le sport de haut niveau et les manifestations sportives qui apportent un rayonnement sur le territoire.

La communauté d'agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse regroupe 75 communes depuis le 1er janvier 2017, date à laquelle elle a fusionné avec six autres intercommunalités. Elle représente une population de 129000 habitants dont 40000 pour la ville centre Bourg-en-Bresse. Malgré cette taille moyenne, trois clubs sportifs évoluent dans les championnats professionnels: le basket-ball, le football et le rugby.

 

« Carré d'eau »: un centre aquatique précurseur

L'agglomération a progressivement étendu ses compétences dans le domaine du sport. Sa première intervention a été de réaliser « Carré d'eau ». Ce centre aquatique est un équipement de nouvelle génération ouvert en 2007. Doté de quatre bassins intérieurs dont une fosse à plongeon, d'un espace bien-être et de bassins extérieurs, il enregistre près de 320000 entrées par an dont 220000 sur le grand public. Avec une tribune de 500 places qui fait face à un bassin de huit lignes d'eau, et une fosse à plongeon, « Carré d'eau » permet l'accueil de manifestations de haut niveau en natation synchronisée ou en plongeon. Aujourd'hui, la communauté d'agglomération gère également les trois autres piscines du territoire.

 

Ekinox, un aréna multifonctionnel

En 2014, la communauté d'agglomération a construit « Ekinox », un aréna multifonctionnel à côté du parc des expositions. Ekinox dispose de 3 500 places et héberge la JL Bourg Basket (Pro A) qui dispose également sur site d'une salle d'entraînement. Elle accueille régulièrement des concerts et sert de hall d'exposition complémentaire au parc sur les gros événements. Pour asseoirson développement, le club de basket a initié la construction d'un projet commercial. Les finances saines du club lui permettent d'investir dans la construction sur 4000 m2 d'un fast-food, d'un restaurant plus haut de gamme, d'un espace loisirs et d'une petite zone pavillonnaire. De prime abord, cette initiative du club peut surprendre mais elle lui permet d'envisager l'avenir avec plus de sérénité et de développer un nouveau service et des recettes plus constantes. Son président, Julien Desbottes, explique le concept: « dans l'esprit des soirées basket, il nous semblait intéressant de proposer au public et aux familles des possibilités d'animation et de restauration à côté de la salle Ekinox ». C'est une forme d'adaptation aux nouveaux enjeux du sport professionnel avec les moyens modestes dont dispose le club du bassin de Bourg-en-Bresse.

 

Ainterexpo: pour des événements plein air de grande ampleur

C'est également sur ce site du Parc des expositions - (Ainterexpo) que sur une parcelle de 20000 m2 a été créée une plateforme en enrobé pour permettre d'organiser des événements de plein air de grande ampleur. Le premier événement a eu lieu avant l'été avec l'accueil d'un jumping international qui, auparavant, se déroulait au centre équestre devenu trop étroit. Deux carrières équestres ont été installées. Le jumping a ainsi pu bénéficier des installations d'Ainterexpo pour le village des exposants, la restauration et l'administration.

 

Verchère: un stade pour deux clubs

C'est assez rare pour le souligner mais le stade Verchère, historiquement stade du club de rugby, (l'USBPA qui évolue en fédérale 1 après plusieurs passages en PRO D2), accueille aussi le « Bourg Péronnas » ou plus exactement le Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01, qui a accédé à la Ligue 2 depuis deux ans. Ce déménagement au stade Verchère a été nécessaire compte tenu de l'inadaptation de son stade historique à Péronnas. Ce dernier va devenir le centre de formation et d'entraînement du club qui vient d'y réaliser un terrain synthétique. L'ouverture est prévue officiellement en juillet 2018. Une priorité dans la professionnalisation du club, et une opportunité aussi de mutualiser sur un même site le centre dentraînement, le siège administratif et le centre de formation. Après avoir aménagé le stade pour en permettre la mutualisation entre les deux clubs, notamment avec l'installation d'une pelouse hybride, l'agglomération continue d'investir plusieurs millions d'euros dans le stade Verchère en deux phases. La première avec la construction d'une nouvelle tribune de 3 200 places qui sera livrée à la fin du mois et une seconde qui débutera l'année prochaine avec la rénovation et l'extension de la tribune d'honneur. Un investissement que BBA juge « rentable » pour le seul stade en France qui accueille deux clubs professionnels de foot et de rugby.

" L'intégration de la compétence sportive doit se faire en étant complémentaire aux politiques des communes membres "
4 questions à ... Jean-François Debat, président de la communauté d'agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse Quel est le sens de votre projet sportif à l'échelle communautaire? Le sport est un phénomène social qui permet aux individus de se rencontrer, d'échanger, de partager une même passion, et de renforcer l'identité communautaire. L'intégration de la compétence sportive au sein de la communauté d'agglomération doit se faire en étant complémentaire des politiques mises en œuvre par les communes membres. Cette décision se justifie en amont par la volonté d'aider les communes à rattraper le retard et l'ancienneté des infrastructures sportives, de construire et rénover des équipements structurants pour le territoire, de soutenir le sport de haut niveau, et en aval de contribuer à l'accueil de manifestations sportives afin de renforcer le rayonnement du territoire. Quels sont les principaux axes que vous avez définis? La politique sportive communautaire s'appuie sur trois axes majeurs: la construction d'équipements structurants visant à faciliter l'accessibilité et le développement des pratiques sportives; la valorisation et la reconnaissance du sport de haut niveau, permettant de créer une synergie des clubs autour d'un club phare; et enfin la promotion de la pratique sportive au sein du territoire au travers de l'accueil de manifestations sportives et le développement d'événements à forte notoriété. La construction du centre aquatique Carré d'Eau a ainsi permis de favoriser l'apprentissage de la natation à l'ensemble des élèves du territoire dans le cadre scolaire tandis que la construction de la salle Ekinox et la modernisation du stade Verchère, au-delà du confort pour le public, favorisent le développement et l'autonomie des clubs. Pour quelle raison avez-vous réalisé un diagnostic territorial du sport? Le sport est devenu un vecteur de formation et d'éducation citoyenne. Dans notre bassin de vie, il est aussi un outil puissant d'aménagement du territoire et d'attractivité. Afin de bien prendre en compte toutes ses dimensions, une bonne connaissance des disciplines et des équipements sportifs était essentielle, car c'est évidemment à l'échelle de la grande agglomération que doivent être évalués les besoins en matière d'infrastructures et de pratiques sportives. Cette analyse permet ainsi aux élus et responsables associatifs de construire les réponses adaptées, à l'échelle du territoire et de chacune des communes. Quel rôle jouent les grands événements? L'accueil d'événements sportifs d'envergure nationale et internationale est une force pour le tissu économique local. Grâce à ses infrastructures modernisées, la communauté d'agglomération peut se positionner pour accueillir des équipes nationales, (ex: équipe de France de Rugby moins de 20 ans et féminines pour des matchs du tournoi des 6 nations de rugby, équipe de France de basket pour des matchs de préparation à des championnats internationaux) et pour accueillir des événements sportifs à forte notoriété comme le Tour de France et en développant un partenariat fort avec le Tour de l'Ain, compétition cycliste très prisée par les coureurs professionnels.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Grand Est : la conférence régionale invite les pratiquants

Grand Est : la conférence régionale invite les pratiquants

En plus de représentants de l’État, des collectivités territoriales, du mouvement sportif et du secteur marchand, la région Grand Est souhaite inviter « les usagers » à la table des[…]

Interview de Frédéric Sanaur

Interview de Frédéric Sanaur

La gouvernance du sport bute sur les territoires

La gouvernance du sport bute sur les territoires

Les Landes mettent le cap sur les JO

Les Landes mettent le cap sur les JO

Plus d'articles