Nous suivre Acteurs du sport

Basket: à Brest, la mutualisationne prend pas

Sujets relatifs :

Au-delà de la compétition
Pour la saison en cours, 290 coopérations territoriales de clubs (CTC) sont recensées. Elles représentent 777 clubs. Contre 169 CTC (+77 %) et 469 clubs (+65 %) en 2014-2015. « Nous avons atteint notre vitesse de croisière », estime Philippe Caballo (FFBB). « Nous nous rendons compte que cet outil est particulièrement adapté aux structures qui veulent répondre à des demandes diverses et s'ouvrir à d'autres cibles (santé, social, scolaires...) que la compétition. C'est un plus pour dégager des créneaux plus facilement ». En savoir plus sur le site de la FFBB: http://bit.ly/2eF7lR5.

Basket: à Brest, la mutualisationne prend pas

© Wuvieka /Istock

Initiées par la Fédération française de basket-ball, les coopérations territoriales de clubs se développent en France. À Brest, dans le Finistère, un premier bilan apparaît toutefois « mitigé ». En cause? Le très présent « esprit de clocher »...

Lancé début 2014, Brest Métropole Basket annonçait la naissance d'une filière de haut niveau en basket-ball dans la cité du Ponant. Le tout, sous l'égide de la métropole et des représentants de cinq clubs: l'Étendard de Brest, Brest Basket 29, l'Étoile Saint-Laurent de Brest, le Gouesnou Basket et l'AL Plouzané. Brest Métropole Basket n'est toutefois pas un club à part entière mais une coopération territoriale de clubs (CTC), sorte de version sportive de l'intercommunalité.

 

Chacun des clubs conserve son identité

Créé en juillet 2013 par la Fédération française de basket-ball (FFBB), ce dispositif est bien distinct de l'entente ou de la fusion. « Chacun des clubs conserve son identité », précise Philippe Caballo, responsable du service développement et accompagnement des structures à la FFBB. L'objectif étant de coopérer et de mutualiser des moyens et des compétences dans une optique bien précise. De haut niveau par exemple. Un joueur d'une équipe engagée en départemental peut aussi jouer dans l'interéquipe de la CTC en région. « Cela permet à un bon joueur de se frotter au niveau supérieur et à un autre plus fragile de s'aguerrir au stade inférieur dans son club », poursuit-il.

 

Le bilan est mitigé

Mutualiser ses forces pour développer un projet sportif à l'échelle d'une agglomération: le basket brestois a été l'un des premiers à se lancer dans l'aventure. « L'objectif était de proposer du haut niveau, notamment dans les catégories U15 et U17 », explique Lucas Naja, président de Brest Basket 29 et référent de la CTC. « La première année, le dispositif a plutôt bien fonctionné avec une équipe engagée en U17 nationaux mais ensuite les capacités de coopération ont décliné. Si bien qu'aujourd'hui, le bilan est mitigé et nous nous interrogeons sur les suites à donner... ».

 

Un plan trop ambitieux?

Pour Lucas Naja « le dispositif de CTC est une excellente idée mais encore faut-il que les acteurs définissent un plan de marche et un objectif clairement établis. Cela n'a sans doute pas été notre cas. Par ailleurs, nous avons peut-être été trop ambitieux dès le départ en engageant cinq clubs ». Soit plus de 1000 pratiquants potentiels. Au-delà de ces constats, Lucas Naja pointe du doigt un autre frein: l'esprit de clocher! « Il est très présent », regrette-t-il. « Si bien que des dirigeants avaient visiblement des difficultés à se sentir concernés par la CTC et donc à s'investir ».

 

Une question de volonté...

Au final, faute de n'avoir pu coopérer avec des forces vives situées à 5 km de là, Lucas Naja et Brest Basket 29 se sont tournés vers Quimper, à 70 km. Les catégories concernées sont les U15 et U18 nationaux. « Nous fonctionnons par prêts de joueurs (licences T) et cela se passe mieux, malgré la distance. Tout ça pour dire qu'il s'agit toujours d'une question de volonté et d'envie ». Les Brestois vont donc devoir patienter encore quelques années avant de voir évoluer une équipe de basket-ball de haut niveau au sein de la toute nouvelle Brest Arena, un équipement susceptible d'attirer entre 2000 et 5000 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

La région Centre n'a pas attendu la circulaire de 2015 pour se lancer dans les schémas directeurs. Son premier date de... 2008. Et à l'image des deux autres qui suivront, ces documents sont centrés sur les[…]

12/11/2018 |
Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Dunkerque, les Etaps  vont devoir s'adapter

À Dunkerque, les Etaps vont devoir s'adapter

Plus d'articles