Nous suivre Acteurs du sport

Application des décisions sanitaires pour le sport depuis le 1er novembre

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr
Application des décisions sanitaires pour le sport depuis le 1er novembre

© alphaspirit - stock.adobe.com

Suite à l’annonce du président de la République de mettre en place un nouveau confinement, Roxana Maracineanu, Ministre déléguée chargée des Sports, a détaillé les mesures applicables en matière de sport jusqu’au 1er décembre 2020.

Afin de permettre la continuité de l’activité professionnelle, le Gouvernement autorise les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et Espoirs inscrits sur listes ministérielles et leurs partenaires d’entrainement, à déroger au confinement et à l’interdiction de circuler.

Les éducateurs sportifs professionnels peuvent également bénéficier d’une dérogation dès lors qu’ils doivent enseigner et/ou maintenir leur condition physique et technique nécessaire à la poursuite de leur activité en sortie de confinement. Cette dérogation concerne également toutes les personnes accréditées dont la présence est nécessaire au bon déroulement des activités sportives à caractère professionnel (entraineurs, juges, arbitres, officiels, prestataires).

Tous les équipements recevant du public (ERP) couverts (de type X) ou de plein air (de type PA) du territoire sont fermés au public. Seuls les publics prioritaires suivants peuvent y accéder munis d’une attestation. Pour rappel, il s’agit des publics suivants :
-  Les scolaires et les accueils périscolaires ;
-  Les étudiants STAPS ;
-  Les personnes en formation continue ou professionnelle ;
-  Les sportifs professionnels et toutes les populations accrédités dans le cadre des activités sportives à caractère professionnel ;
-  Les sportifs de haut niveau et espoirs ;
-  Les personnes pratiquant sur prescription médicale ;
-  Les personnes en situation de handicap.

Quant à la pratique sportive libre des adultes elle constitue un motif dérogatoire de sortie sous réserve d’être muni d’une attestation, dans la limite d’un kilomètre autour de son domicile et d’une heure maximum, à raison d’une fois par jour. Elle se pratique sans masque, de manière individuelle. Toute pratique sportive collective est exclue.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une proposition de loi vise à renforcer la pratique sportive durant le cursus scolaire et universitaire

Une proposition de loi vise à renforcer la pratique sportive durant le cursus scolaire et universitaire

Michel Savin Sénateur a déposé une proposition de loi visant à renforcer la pratique sportive durant le cursus scolaire et universitaire. Selon l’exposé des motifs « la pratique sportive doit[…]

Une note pour la mise en place des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs

Une note pour la mise en place des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs

Les services des sports dans le brouillard

Les services des sports dans le brouillard

Pendant le confinement : le manque d’activité a nui à la santé mentale

Pendant le confinement : le manque d’activité a nui à la santé mentale

Plus d'articles