Nous suivre Acteurs du sport

Animer, coordonner, piloter

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr

Sujets relatifs :

Animer, coordonner, piloter

Claude Pouillet, responsable des sports de la région Bourgogne Franche Comté

En quoi la fusion des régions a impacté votre métier?

En quelques mois, les missions et le métier ont fortement évolué. L'évolution du cadre réglementaire, avec l'application des lois Maptam et Notre a très directement impliqué les régions dans la gestion immobilière et dans la gouvernance du Creps, plaçant le service des sports dans une position de coordination des services régionaux. Par ailleurs, la présidente de région a souhaité qu'un groupe d'élus en charge du sport, émanant de la conférence territoriale de l'action publique, s'investisse et soit force de proposition sur la prise en charge de la compétence sportive désormais partagée. Ici encore, le rôle d'animation, de coordination, de pilotage et d'aide à la décision des élus, dans une démarche stratégique est renforcé.

 

Quel impact cela a-t-il sur les acteurs du sport?

Le contexte dans lequel évoluent les partenaires sportifs des collectivités est au début d'une profonde mutation. Les ligues et comités régionaux sportifs suivent la même transformation, avec leur fusion programmée pour le 31 décembre 2018. La convergence des politiques menées précédemment par les deux régions impacte forcément sur les aides accordées, dans leur montant, leur modalité et leurs objectifs poursuivis. Nous avons dû renforcer et nous mobiliser toujours plus pour l'accompagnement des associations dans leur mutation.

 

Quelles sont les compétences nécessaires pour accompagner cette évolution?

La technicité spécifique au domaine du sport est toujours bien évidemment prégnante afin de toujours mieux accompagner les élus dans leur prise de décision. Mais nous devons désormais en plus faire face aux nouvelles responsabilités incombant à la région, en ce qui concerne le patrimoine, l'hébergement, l'accueil et la restauration dans les Creps. La région Franche-Comté avait la singularité d'être propriétaire d'un équipement sportif inscrit dans la filière d'accès au sport de haut niveau. L'arrivée des bâtiments sportifs du Creps dans son patrimoine renforce les exigences en matière de compétences pour leur programmation et/ou leur modernisation et restructuration.

 

Quelles sont aujourd'hui vos principales missions?

Nous avons tout d'abord en charge l'animation des divers espaces de concertation de la région. La sous-commission sport de la CTAP et la mise en œuvre des décisions aux côtés des autres collectivités sont une grande nouveauté. L'animation de la conférence régionale du sport, véritable lieu d'échange, où chaque collectivité politiquement présente vient contribuer à la réflexion sur la modernisation de nos politiques publiques du sport respectives. Le pilotage des services concernés par le développement du Creps et la gouvernance partagée de cet établissement génèrent également un temps de travail très important en très grande proximité du directeur. Enfin, la dimension géographique nouvelle du champ d'intervention du directeur adjoint culture sport jeunesse et vie associative ne permettait plus le cumul avec la fonction de chef du service sport jeunesse et vie associative. Mon activité a ainsi été recentrée sur la fonction de direction adjointe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Interview de Rémy Léonard

Interview de Rémy Léonard

Rémy Léonard est sous-directeur en charge des sports, région Nouvelle Aquitaine "La nouvelle gouvernance du sport va impliquer un travail collaboratif permanent" Quelles sont vos missions en tant que sous-directeur[…]

19/11/2019 |
Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview d'Agnès Desvaux : « Nous devons avoir pour préoccupation permanente d’être bienveillant avec nos équipes »

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview de Brigitte Deydier - " La nouvelle gouvernance de l’Agence traduit l’importance des acteurs territoriaux "

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Interview Bruno Taiana : « Nous devons passer d’une logique verticale à une logique matricielle »

Plus d'articles