Nous suivre Acteurs du sport

À Vaujany, la patinoire s'intègre pour mieux s'isoler

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr

Sujets relatifs :

Chiffres clés
- Maître d'ouvrage: commune de Vaujany.

- Maître d'œuvre: Atlas Architectes.

- Superficie: 5180 m2 (avec logement crèche, restaurant, vestiaire, bowling, etc.) dont 1900 m2 de piste.

- Coût: 16 M€, dont 9 M€ pour la patinoire.

- Compresseur au NH3: 64 kg en 2 groupes séparés de 32 kg.

- Éclairage à leds.

- Bâtiment HQE.

- Économie: 90000 euros par an.

- Consommation totale de fioul: 4000 litres pour tout l'équipement.

À Vaujany, la patinoire s'intègre pour mieux s'isoler

© OT Vaujany

Grâce à une intégration parfaite dans la montagne et à un couplage avec d'autres équipements, la patinoire de Vaujany se distingue par sa maîtrise des coûts. Le fruit aussi d'une conception pointue où tous les coûts ont été décortiqués.

«Actuellement, il y a 20 % de l'énergie produite qui n'est pas utilisée! ». Cette remarque de Rémy Boehler, le directeur du centre sportif de Vaujany (Isère), qui pourrait apparaître assez extravagante dans d'autres sites, est pourtant bien réelle. Car tout est ici optimisé, de la conception architecturale à son intégration à ce village de montagne qui fait partie du domaine skiable de l'Alpe d'Huez.

 

Semi-enterré

L'idée d'enterrer la patinoire venait du maire, mais les architectes du cabinet Atlas Architectes en découvrant le site ont développé le concept d'un édifice semi-enterré, relié à la piscine pour les parties techniques. La volumétrie et l'orientation se sont imposées par la morphologie du terrain, la forte pente et l'implantation en plein village. Seule une large façade vitrée, plein sud de 16 mètres de long, est visible et indique un équipement sportif. De plus, une casquette en bois la protège des rayons obliques du soleil d'hiver, et la façade s'obture complètement par des volets automatiques, afin d'éviter tout reflet sur la piste.

 

Température constante

L'encastrement sur plus de 20 mètres de profondeur et 7 mètres de hauteur dans la montagne apporte une énorme inertie au bâtiment, le protégeant des variations de température, avec une température constante, été comme hiver. À cela s'ajoute une épaisse toiture entièrement végétalisée, qui, en plus d'effacer la patinoire aux regards et de l'intégrer totalement dans le vieux village (transformée en piste de luge l'hiver), lui apporte là encore, une isolation parfaite. Autre innovation, la mise en place d'un système de géothermie « en attente », à plusieurs dizaines de mètres sous terre, ce qui permettra si besoin, de récupérer la chaleur injectée et de chauffer d'autres locaux.

 

Deux groupes froid

Surtout, « le groupe froid conçu sur mesure par Johnson Controls, permet de chauffer en totalité l'eau des bassins, les sanitaires, de chauffer le hall d'accueil, le bowling (qui est lové dans la charpente, au-dessus de la piste de glace), l'appartement du gardien, et la crèche », détaille Paul Cairola, ingénieur du programme. Sur la technique elle-même, l'autre particularité, c'est l'installation de deux groupes froid de 32 kg d'ammoniac, chaque groupe étant « redivisé » en deux. En fait, seul un groupe est en service, l'autre étant un groupe de secours, pour que la patinoire, très utilisée pour des matchs, des rencontres de patinage nationales et internationales, et les « clients », ne soit jamais en panne!

 

Planéité parfaite

La mairie a aussi énormément insisté sur le volet de la maintenance et de suivi des équipements, et plusieurs marchés ont été passés avec les entreprises ayant réalisé les installationspour les responsabiliser et limiter au maximum les risques. Par ailleurs, « une domotique très complète mais très simple à utiliser, souligne Paul Cairola gère un maximum de fonctions ». Enfin, lors du coulage de la dalle de la piste, qui a duré six semaines, tout a été calculé et vérifié à de multiples reprises, afin d'assurer une planéité la plus parfaite, moins de 5 mm de différence sur les 1800 m2. Cela participe aussi à la performance du matériel et à la bonne qualité des différentes glaces produites, qui permet de descendre jusqu'à -17 °C pour le curling, si besoin.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

À Caen, des terrains sans intrants

À Caen, des terrains sans intrants

La ville de Caen est passée au zéro phyto en 2018 sur deux complexes sportifs. Un changement rendu possible grâce à un accompagnement et de la pédagogie. Satisfaits, les élus préparent[…]

Les terrains de sport entendent se passer du phyto

Les terrains de sport entendent se passer du phyto

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

Plus d'articles