Nous suivre Acteurs du sport

À Tossiat, trois « Cube » plutôt qu’un !

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr

Sujets relatifs :

Chiffres
- Maîtrise d’ouvrage : communauté de communes Bresse-Dombes-Sud Revermont.
- 900 m² séparables en 3.
- Jauge maxi en 1 espace : 100 utilisateurs.
- Coût total équipement : 1,30 M€.
- Subventions : 650 K€.
- Coûts 3 cloisons : 60 000 €.
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

À Tossiat, trois « Cube » plutôt qu’un !

© gerbe architecte

Inauguré en 2014, le Cube, salle multisport de Tossiat, optimise l’espace grâce à un cloisonnement très performant. Trois salles respectant bien les pratiques et pour un coût raisonnable.

Dès 1995, nous avions déjà installé ce type de cloisons mobiles dans notre salle des fêtes, et nous avions un très bon retour d’expérience. Cela permet d’utiliser le même espace dans différentes configurations, et finalement, gagner de la place et proposer différentes activités », explique Claude Guy, adjoint au maire de Tossiat dans le département de l’Ain.

 

Structure polyvalente

Le retour d’expérience était là. Pourtant, quand la communauté de communes Bresse-Dombes-Sud Revermont s’est penchée sur la réalisation de plusieurs équipements sportifs pour répondre aux besoins du full-contact, du tennis de table et du judo, la première idée était de réaliser trois équipements distincts.

« Dans toutes nos démarches, nous réalisons un questionnaire à destination des associations, et plusieurs entretiens, pour analyser au mieux les demandes », indique Laurent Bamale, gérant de A2C Sports, choisi comme assistant au maître d’ouvrage sur ce projet. « Rapidement, nous avons mis en évidence que le full-contact était en plein essor ce qui devrait se traduire dans le futur par un besoin en termes d’organisation de compétitions ». Le choix s’est alors porté sur une seule structure, polyvalente et adaptable à la pratique de plusieurs sports. « Entre les scolaires ou les fréquentations par les clubs, on s’aperçoit qu’on a besoin d’accéder aux salles dans les mêmes moments de la journée », témoigne l’adjoint au maire.

 

Cloisons mobiles isolantes

La salle conçue par l’agence Gerbe Architecte, a dès l’origine pris en compte les emplacements des deux cloisons mobiles isolantes, acoustiques, et répondant aux normes sécurité et incendie, donc épaisses (60 mm) et lourdes. Par ailleurs, le bâtiment devait aussi répondre aux prescriptions des différentes fédérations sportives auxquelles sont affiliés les trois clubs. Aussi, la grande salle développe un plateau de plus de 23 m de large, et une hauteur de plus de 7 m, mais avec 4,5 m au niveau des fermes des charpentes, les points par définition les plus bas. Ces impératifs ont donné les dimensions des cloisons, et par ricochets, des panneaux eux-mêmes. Ceux-ci sont fixés aux fermes (éléments les plus robustes) par des sortes de rails, et coulissent simplement les uns sur les autres. Ils sont actionnés simplement de façon manuelle, avec un dispositif de ferme- ture et de sécurité, et peuvent se rabattre en totalité sur l’un des côtés, ouvrant totalement les espaces en un seul grand plateau de près de 1 000 m².

 

Un coût raisonnable

Il est donc primordial de prévoir des rangements pour les panneaux, mais aussi pour les différents agrès ou tatamis, lorsque la salle est d’un seul tenant, pour l’organisation de compétitions par exemple. « Ce système est parfaitement adapté aux besoins des différentes associations. Le club de full-contact organise même des championnats régionaux depuis deux ans ! », souligne l’adjoint au maire.

Et lorsque les deux cloisons sont fermées, chaque plateau de 275 m² environ peut accueillir une trentaine de personnes : comme trois classes de scolaires. Ce système a permis de créer trois salles et multiplier les usages pour un coût raisonnable de 60 000 euros, 5 % du coût total de l’opération…

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Une baisse de la consommation en produits sportifs évaluée à 7 %

Une baisse de la consommation en produits sportifs évaluée à 7 %

Malgré l’intérêt renouvelé des Français durant toute l’année 2020 pour une pratique sportive synonyme de bien-être et de santé, la consommation de produits sports & loisirs a[…]

Le masque, un outil qui ne « permettra pas de reprendre le sport demain en intérieur »

Le masque, un outil qui ne « permettra pas de reprendre le sport demain en intérieur »

Agde mise sur 30 % de participation de l’État

Agde mise sur 30 % de participation de l’État

« Pas à la hauteur des enjeux » - Régis Juanico, député de la Loire

« Pas à la hauteur des enjeux » - Régis Juanico, député de la Loire

Plus d'articles