Nous suivre Acteurs du sport

À L'Aigle, un mois au féminin

120000 euros
Cette édition 2016 du « Mois du sport au féminin » a nécessité une enveloppe d'environ 90000 euros, sans compter la mise à disposition des équipements et des personnels municipaux. Soit environ 120000 euros, financés par la ville de L'Aigle, la région, le département et la préfecture via le budget politique de la ville. « L'an prochain, nous reproduirons ce type d'action en faveur du développement du sport féminin », explique Julien Marre. « Mais nous ne savons pas encore sous quelle forme ».

À L'Aigle, un mois au féminin

© CAF Risl'Adventure

En septembre dernier, la ville de L'Aigle (Orne) a organisé la première édition de son « Mois du sport au féminin ». Entre opérations « portes ouvertes » des associations, rencontres sportives, ateliers et autres conférences, retour sur une initiative qui a séduit bien au-delà du périmètre de la municipalité.

« Nous sommes résolument tournés vers la pratique du sport pour tous », explique Julien Marre, responsable du service des sports de la municipalité de L'Aigle. Ici, « sport pour tous » n'est pas qu'une expression dans les discours des élus. Et pour cause, L'Aigle est en effet l'une des rares villes françaises où le versement des subventions aux associations sportives est fonction de certains critères liés au développement de la pratique chez les jeunes, les personnes en situation de handicap et les femmes.

 

« Une évidence »

« Le soutien au sport féminin nous apparaît comme une évidence », poursuit le technicien. « Au niveau de la pratique, nous nous sommes rendu compte que les femmes et les jeunes filles étaient très largement minoritaires dans nos clubs. Sans compter que nous n'avons qu'une seule présidente de club parmi la trentaine sur la ville. C'est pourquoi, notre politique vise non seulement à favoriser la pratique mais aussi à améliorer l'accès aux fonctions dirigeantes ». Dans cette optique, élus et techniciens ont donc œuvré durant plus d'un an à l'organisation d'une opération d'ampleur baptisée le « Mois du sport au féminin ». La première édition s'est déroulée en septembre 2016. Au programme des matches de football - féminin bien sûr - de volley-ball, de base-ball et encore de basket-ball de haut niveau.

 

Pass'sport au féminin

Des opérations « Toutes à la piscine », « Toutes sur le tatami » ou « Ça roule pour elles » ont aussi été organisées. Sans oublier la réussite de ce mois, à savoir le Pass'Sport au féminin. « Nous en avons distribué environ 2000 aux femmes et aux jeunes filles », explique Julien Marre. « Ce document leur ouvrait les portes de toutes les associations sportives de la ville durant la période. Un bon moyen de découvrir, gratuitement bien sûr, l'offre sportive du territoire. »

 

Assises départementales

Ce mois s'est achevé sur les premières assises départementales du sport féminin. « Car notre objectif est aussi de contribuer à faire évoluer les mentalités sexistes », poursuit-il. Pour prolonger cette opération, un atelier a même été organisé en présence d'élus et d'acteurs de terrain pour élaborer une nouvelle politique sportive intégrant pleinement le prisme féminin sur le bassin de vie. En l'occurrence, celui de la communauté de communes du Pays de L'aigle et de la Manche.

 

Les médias boudent

À l'heure des premiers bilans, Julien Marre et son équipe affichent de larges sourires. « Mais il reste du chemin », conclut-il, déplorant au passage que le match de football féminin entre deux équipes de deuxième division n'ait attiré aucun journaliste local. « Si nous avions organisé une rencontre masculine du même échelon, les médias auraient fait le déplacement... ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

À Montauban, un marché global pour réhabiliter le Palais des sports

À Montauban, un marché global pour réhabiliter le Palais des sports

Entamée en avril 2018, la réhabilitation du Palais des sports Georges-Pompidou de Montauban sera achevée en septembre 2019. Ce projet s'appuie sur un marché global de performance à travers lequel la ville[…]

Centre: un schéma centré sur les équipements

Centre: un schéma centré sur les équipements

Le Grand Nancy délègue ses thermes

Le Grand Nancy délègue ses thermes

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

À Metz, les éducateurs sportifs vont chercher les jeunes des quartiers

Plus d'articles