Nous suivre Acteurs du sport

abonné

À Dole, les chevaux n’ont pas de religion

David Picot • david1picot@yahoo.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

À Dole, les chevaux n’ont pas de religion

© écuries de MONTJEUX

À Dole, dans le Jura, un ancien sportif de haut niveau a réalisé son rêve en montant, à Dole, un centre équestre qu’il veut ouvert à tous sans distinction confessionnelle ou sociale. La laïcité, il la gère d’abord par le dialogue.

Avec  le  temps ,  Bouziane Belghorzi, 45 ans, a fait de son centre équestre dolois un véritable îlot du vivre ensemble. « Sport et laïcité, c’est mon quotidien. Pour moi, ces deux notions sont indissociables ». Ancien athlète de haut niveau, champion du monde du 60 mètres, il a grandi dans un quartier de Dole, aujourd’hui rasé. « Il ne reste qu’un bâtiment », souffle-t-il.

Derrière la barrière

« Petit, les chevaux me faisaient rêver mais je me retrouvais bien souvent derrière la barrière, faute de ne pas avoir les moyens de les monter. Du coup, je m’étais dit qu’un jour, je rendrai l’équitation accessible à tous ». Chose faite à partir du début des années 2000, par l’intermédiaire des Loisirs Populaires ou « Loisirs Pop », nom de la MJC de Dole.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Désormais, Charentes tourisme fait la promotion de l’offre des deux départements »

« Désormais, Charentes tourisme fait la promotion de l’offre des deux départements »

Mise en place des CDESI, attrait touristique, collaboration avec le mouvement sportif, entretien avec Florence Péchevis, vice-présidente déléguée à l’éducation, à la jeunesse et aux[…]

10/07/2020 |
Charente : le sport pleine nature !

Charente : le sport pleine nature !

L’Agence nationale du Sport anticipe la publication des décrets d’application de la gouvernance sur les territoires : le Conseil d’État appréciera !

L’Agence nationale du Sport anticipe la publication des décrets d’application de la gouvernance sur les territoires : le Conseil d’État appréciera !

« Nous devenons plus ‘‘exigeants’’ dans les projets proposés »

« Nous devenons plus ‘‘exigeants’’ dans les projets proposés »

Plus d'articles