Nous suivre Acteurs du sport

abonné

À Caen, des terrains sans intrants

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

À Caen, des terrains sans intrants

© gilles lougassi - adobestock

La ville de Caen est passée au zéro phyto en 2018 sur deux complexes sportifs. Un changement rendu possible grâce à un accompagnement et de la pédagogie.
Satisfaits, les élus préparent déjà la généralisation… 

L'agglomération de Caen la Mer a engagé en 2018 une démarche pilote concernant la maîtrise des intrants phytopharmaceutiques. Cette opération concerne deux complexes sportifs, celui de Bendif et celui de Quillard. « Nous avons mené une réflexion globale, non seulement sur les pelouses elles-mêmes, mais aussi sur les abords des terrains. En effet, si nous passons sur une gestion raisonnée sur le stade, mais pas sur les abords, on a des contaminations de plantes et des effets indésirables », explique Aristide Olivier, adjoint aux sports et vice-président de l’agglomération.

Homogénéité

La[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les terrains de sport entendent se passer du phyto

Les terrains de sport entendent se passer du phyto

La loi Labbé interdit l’usage de produits phytopharmaceutiques pour l’entretien des espaces verts. Si les terrains de sport sont en théorie en dehors du champ d’application, la situation est en[…]

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

À Chambéry, l’aire de jeux aquatique dope la fréquentation estivale

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

Les aires de jeux aquatiques s’imposent dans les piscines

À Tossiat, trois « Cube » plutôt qu’un !

À Tossiat, trois « Cube » plutôt qu’un !

Plus d'articles