Nous suivre Acteurs du sport

abonné

À Caen, des terrains sans intrants

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

À Caen, des terrains sans intrants

© gilles lougassi - adobestock

La ville de Caen est passée au zéro phyto en 2018 sur deux complexes sportifs. Un changement rendu possible grâce à un accompagnement et de la pédagogie.
Satisfaits, les élus préparent déjà la généralisation… 

L'agglomération de Caen la Mer a engagé en 2018 une démarche pilote concernant la maîtrise des intrants phytopharmaceutiques. Cette opération concerne deux complexes sportifs, celui de Bendif et celui de Quillard. « Nous avons mené une réflexion globale, non seulement sur les pelouses elles-mêmes, mais aussi sur les abords des terrains. En effet, si nous passons sur une gestion raisonnée sur le stade, mais pas sur les abords, on a des contaminations de plantes et des effets indésirables », explique Aristide Olivier, adjoint aux sports et vice-président de l’agglomération.

Homogénéité

La[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Confronté au vieillissement de ses courts extérieurs, Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine) a fait le choix de la terre artificielle. Des travaux qui ont aussi permis d’élargir le public. En  matière[…]

La terre artificielle fait le break

La terre artificielle fait le break

Les aires de jeux tendance nature

Les aires de jeux tendance nature

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

Plus d'articles