Nous suivre Acteurs du sport

abonné

À Bourg-Saint-Maurice, le stade d'eau vive dompte l'Isère

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr

Sujets relatifs :

,
À Bourg-Saint-Maurice, le stade d'eau vive dompte l'Isère

© Hydrostadium

Le stade d'eau vive de Bourg-Saint-Maurice possède l'un des débits moyens les plus forts d'Europe. Un attrait pour la compétition qui nécessite une surveillance minutieuse et la gestion des affluents.

Situé en aval d'un ouvrage hydroélectrique sur l'Isère, le stade d'eau vive de Bourg-Saint-Maurice (Savoie) s'est rapidement imposé dans l'horizon des kayakistes et des amateurs d'eau vive, suite à sa reconfiguration de 1997. D'une longueur de 700 m, il possède deux zones distinctes: en amont une très forte dénivellation (jusqu'à 6 %), avec un débit moyen exceptionnel de 22 m³/s, ce qui en fait l'un des plus forts d'Europe. Et en aval, après un pont routier, un parcours plus classique et accessible à tous.

 

Mouvements d'eau

Ce qui caractérise ce parcours alpin, c'est son débit, qui peut atteindre 100 à 120 m³/s, en fonction des crues de ses affluents qui charrient de nombreux encombrants. «Les mouvements d'eau sont très marqués, et le niveau est assez[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Saint-Lunaire, de la terre battue à la terre artificielle

Confronté au vieillissement de ses courts extérieurs, Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine) a fait le choix de la terre artificielle. Des travaux qui ont aussi permis d’élargir le public. En  matière[…]

La terre artificielle fait le break

La terre artificielle fait le break

Les aires de jeux tendance nature

Les aires de jeux tendance nature

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

Plus d'articles