Nous suivre Acteurs du sport

À Avignon, deux skateparks plutôt qu'un

Sylvie Roman • sylroman@yahoo.fr

Fiche pratique
- Skatepark de l'Ile Piot. - Maîtrise d'ouvrage: ville d'Avignon. - Surface: 930 m2. - Coût: 314 K€, dont 190 K€ pour la ville et 124 K€ pour la communauté d'agglomération. - Conception: Constructo et Site & Paysage. - Entreprises: Val-Rhône TP et Sols Provence.

À Avignon, deux skateparks plutôt qu'un

Pour mieux répondre à la demande des utilisateurs, Avignon a choisi de réhabiliter deux skateparks, l'un en centre-ville, l'autre dans les quartiers sud. Pour ces sites en accès libre, la sécurisation est un élément important.

À Saint-Chamand, dans les quartiers sud de la ville, un nouveau site inauguré en mai dernier répond aux demandes des jeunes qui n'avaient pas de lieu dédié pour pratiquer leur activité. « Il était important pour nous de profiter d'anciens modules démontés (voir ci-après), et d'aménager un nouvel espace pour les pratiquants dans les quartiers sud, qui s'inscrit dans un projet plus global », explique l'adjoint aux sports, Mounir Yemmouni. Les services des sports et les services techniques ont donc réalisé les travaux préparatoires, comme la chape de béton, ont rénové les modules puis les ont installés. Pour protéger les usagers et sécuriser le site contre les pratiques inappropriées (comme les scooters par exemple), les services ont par ailleurs installé une grille de protection; mais le site est en libre accès, et surtout, reprend l'adjoint aux sports, « il s'inscrit dans une logique pédagogique et permet une initiation dans le cadre des activités périscolaires ».

 

Une succession de plateaux reliés par des plans inclinés

L'autre skatepark est situé sur une île au milieu du Rhône, un site très fréquenté par tous les sportifs et facile d'accès. Inauguré en décembre, il remplace un ancien skatepark en modules, déconstruit il y a quelques années. La mairie a opté pour un site en béton de 930 m2, pris en charge financièrement par la ville et la communauté d'agglomération. La maîtrise d'œuvre a été confiée à un groupement, composé d'un cabinet d'architecte, d'un bureau d'étude et d'un paysagiste, pour favoriser son intégration, le lieu étant très proche du centre historique. Réalisé en béton coulé, il offre une succession de plateaux reliés par des plans inclinés, des marches et des courbes. Les pratiquants, à l'origine de la reconstruction du site par la ville, ont été consultés dès sa conception et tout au long du projet: « C'est la clé de la réussite. Nous avons mené plusieurs réunions de concertation avec notamment, une association de pratiquants, et nous les avons ensuite associés lors de la mise en œuvre du programme », confie l'un des architectes de chez Constructo, maître d'œuvre.

 

Street et bowl

Le skatepark comporte deux zones principales où le niveau de pratique évolue, offrant une vraie polyvalence: « une grande partie « street » couvrant 70 % du site, avec des aires planes, des plans inclinés, des rails inclinés et plats, longs et courbes de hauteur adaptée à toutes les pratiques », insiste-t-on au service technique. La deuxième zone est dédiée aux utilisateurs de niveau intermédiaire et confirmé, avec un bowl fermé de belle envergure et aux courbes généreuses. En périphérie, du mobilier urbain a été installé, afin d'accueillir parents, amis, ou simples curieux. Enfin, des buttes en terre végétalisées ont été réalisées pour une meilleure sécurisation des abords et éviter toute intrusion de motos ou autres scooters: un point à ne pas négliger dans tout aménagement en « accès libre ».

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

L’AirBadminton veut prendre son envol

L’AirBadminton veut prendre son envol

Deuxième sport le plus pratiqué dans le monde, le badminton est en France associé à un jeu de plage. Avec « AirBadminton », la fédération veut donner un nouvel élan et[…]

Val-d’Oise, l’appel aux mécènes

Val-d’Oise, l’appel aux mécènes

Le foot féminin sort de l’ombre

Le foot féminin sort de l’ombre

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

À La Léchère, l’ONF teste FORÊTsport

Plus d'articles